L'issue même de la réunion n'a pas surpris le marché. Plusieurs représentants officiels de l'OPEP avaient déjà fait état d'un accord informel à la veille de la réunion. Depuis janvier, la production est réduite de 1,8 million de barils de brut par jour. Cet accord signé en novembre expirait normalement en juin, mais il sera donc prolongé de neuf mois jusqu'à fin mars 2018. Outre la plupart des pays membres de l'OPEP, la Russie est à nouveau partie prenante à la réduction de la production.
...