L'extrême volatilité des actions offre de belles perspectives aux investisseurs en options. Les call comme les put sont actuellement assez chers, pour le plus grand bonheur des émetteurs d'options.
...

L'extrême volatilité des actions offre de belles perspectives aux investisseurs en options. Les call comme les put sont actuellement assez chers, pour le plus grand bonheur des émetteurs d'options.Deux fleurons de la Bourse de Bruxelles, AB InBev et Solvay, ont pris une raclée ces derniers jours. Le coronavirus a amputé le cours du brasseur de près de 20% en une semaine et le redressement qui a suivi n'a pas profité à l'action. Cet accès de faiblesse s'explique-t-il uniquement par le nom de sa bière mexicaine, la Corona? N'oublions pas qu'AB InBev est sur la sellette depuis un certain temps déjà. L'action a perdu près de 30% de sa valeur sur les 12 derniers mois. Elle s'échange aujourd'hui à 50 euros, la moitié de ce que déboursaient les investisseurs il y a à peine deux ans. De manière opportuniste, nous proposons d'émettre des options put sur AB InBev. AB InBev juin 2020,au prix d'ex. de 54 EUR,à 6,05 EURL'émetteur de ce contrat perçoit une prime élevée, qui reste acquise si le cours de l'action d'AB InBev se redresse ces prochains mois. Le put n'aura pas d'intérêt pour l'acheteur si d'ici au 19 juin prochain, l'action coûte 54 euros ou plus, soit une hausse d'à peine 6%. Ce scénario n'est pas impossible: l'approche de l'été pourrait raviver l'intérêt pour les producteurs de boissons. Si le brasseur rencontre de nouvelles difficultés, le cours de l'action pourrait stagner autour de 50 euros ou moins. Si l'option est exercée, nous paierons 54 euros, moins la prime de 6,05 euros, soit 47,95 euros par action - un prix intéressant pour éventuellement intégrer l'action en portefeuille.Avec l'autre grande entreprise belge, Solvay, c'est "je t'aime moi non plus". Les perspectives sont prometteuses mais l'action a déjà déçu à plusieurs reprises. Nous optons donc pour l'émission d'un put. Si le cours augmente dans les mois à venir, nous aurons perçu une belle prime. Si l'action stagne à son bas niveau actuel, nous achèterions les actions à bon compte en cas d'exercice.Solvay juin 2020,au prix d'ex. de 80 EUR,à 6,97 EURLà encore, la prime est supérieure de plus de 8% au prix d'exercice; elle est acquise à l'émetteur si le cours de l'action reste supérieur à 80 euros. Dans le cas contraire, et si nous devions acheter les actions, nous ne paierions que 73,03 euros l'unité (80-6,97). L'action n'avait plus été aussi bon marché depuis quatre ans.