Ces derniers mois, le cours de l'action du groupe britannico-néerlandais Royal Dutch Shell (ci-après "RDS") a pris pas mal de hauteur. Le redressement du cours du pétrole n'y est pas étranger. Après le rebond des derniers mois, une correction intermédiaire du titre RDS n'est pas à exclure. Ce qui peut constituer une opportunité pour ceux qui n'ont pas (encore) acheté l'action, mais également pour les investisseurs qui détenaient déjà des titres.
...

Ces derniers mois, le cours de l'action du groupe britannico-néerlandais Royal Dutch Shell (ci-après "RDS") a pris pas mal de hauteur. Le redressement du cours du pétrole n'y est pas étranger. Après le rebond des derniers mois, une correction intermédiaire du titre RDS n'est pas à exclure. Ce qui peut constituer une opportunité pour ceux qui n'ont pas (encore) acheté l'action, mais également pour les investisseurs qui détenaient déjà des titres.Royal Dutch Shell n'est pas un géant pétrolier comme les autres. Il fut le premier à s'attaquer à ses problèmes de portefeuille. La concurrence suit à présent son exemple, avec retard. La hausse du cours du pétrole au-delà des 50dollars le baril assure une marge supplémentaire.Les détenteurs du titre pourraient profiter d'une pause dans la progression du cours de l'action. Grâce à l'émission (couverte) de calls, il est en effet possible de réaliser un bénéfice pendant une pause en Bourse.Call émis couvertÉmission d'un call RDS juin 2017 au prix d'exercice de 26EUR @ 1,25EURJusqu'au 16 juin prochain, nous prenons l'engagement de vendre l'action RDS au prix de 26EUR. Mais par l'émission de cette option, nous encaissons directement 1,25EUR par contrat. Cela nous procure un rendement de plus de 4%. Nous insistons sur le fait que l'émission de calls n'est conseillée qu'aux investisseurs détenant déjà des actions RDS (émission couverte). Car si l'émission n'est pas couverte, vous courez un risque illimité. L'émetteur d'un call s'engage à livrer des actions si l'acheteur du call l'y invite. Il le fera ("exercera", dans le jargon) si le cours de l'action a progressé (sensiblement). À éviter, donc.Put émisÉmission d'un put RDS juin 207 au prix d'exercice de 27EUR @ 2,50EURLes investisseurs qui ne détiennent pas encore d'actions RDS peuvent tenter de se les procurer à meilleur compte en émettant des puts. Le cours de l'action peut augmenter, baisser ou rester stable. S'il se hisse à 27EUR, voire au-delà, le put perd toute valeur. Vous aurez gagné 2,5EUR, et vous pourrez conserver ce montant. Si le cours de l'action reste globalement identique, le scénario est le même. Sans investissement, vous gagnez donc 2,5EUR par put émis. Si le cours de RDS reflue sous 27EUR, l'option sera probablement exercée. Vous payerez alors 27EUR par action, moins la prime reçue de 2,50EUR. Vous aurez donc acheté au prix de 24,50EUR. C'est loin d'être une mauvaise affaire!