Le 20/8, le titre s'échangeait à 7,45 dollars canadiens, contre un cours de clôture de 1,42 dollar le 19. Cette hausse fait suite à un regroupement d'actions dans le cadre duquel cinq actions existantes ont été échangées contre une action nouvelle, faisant passer de 556,2 à 113,2 millions le nombre d'actions en circulation. Equinox prépare son entrée en Bourse de New York (NYSE) cette année encore, or le NYSE impose un cours de 4 dollars américains au moins ...

Le 20/8, le titre s'échangeait à 7,45 dollars canadiens, contre un cours de clôture de 1,42 dollar le 19. Cette hausse fait suite à un regroupement d'actions dans le cadre duquel cinq actions existantes ont été échangées contre une action nouvelle, faisant passer de 556,2 à 113,2 millions le nombre d'actions en circulation. Equinox prépare son entrée en Bourse de New York (NYSE) cette année encore, or le NYSE impose un cours de 4 dollars américains au moins pour les nouvelles cotations. L'opération ne modifie donc pas la valeur de votre investissement. L'action a par ailleurs progressé de 11% depuis, et de 38% en deux mois. Elle profite notamment de l'évolution du cours de l'or (+10% sur la période). Prudents sur le court terme, nous considérons le potentiel haussier à plus long terme avec optimisme. L'on sait que le canadien Ross Beaty (participation de 11,72%) veut faire d'Equinox l'aboutissement d'un parcours fabuleux, en réitérant en cinq ans, dans l'or, les performances accomplies ces 25 dernières années dans l'argent avec Pan American Silver. Avec Aurizona (Brésil), Equinox dispose depuis juillet d'une 2e mine en activité. Il avait racheté Mesquite (Californie), déjà opérationnelle, fin 2018. La mise en service d'Aurizona a été retardée par les fortes pluies du printemps, alors que la production de Mesquite, au 1er semestre, a déçu: la fourchette prévisionnelle pour l'exercice a donc été abaissée. Equinox table sur 300.000 onces pour 2020, première contribution de Castle Mountain (Californie), à compter du 2e semestre, incluse. Les trois sites devraient produire 500.000 onces d'or au moins en 2023 mais d'ici-là, Equinox veut franchir le cap du million, grâce à de nouveaux achats. Bien financé, il est, depuis la hausse, valorisé à 0,7 fois sa valeur nette d'inventaire - il a donc comblé la majeure partie de son retard sur la valorisation moyenne des producteurs juniors, mais a tout pour se hisser en quelques années au rang des producteurs de taille moyenne. Ceux-ci s'échangent à 1,1 fois leur valeur nette d'inventaire, voire 1,6 fois, pour les meilleurs. La cotation pourrait donner une impulsion supplémentaire à l'action et nous tablons sur une nouvelle acquisition au cours des six prochains mois. Nous conseillons toujours d'acheter, mais pour un horizon long (1C).