Pour la première fois, Intel a annoncé la production de puces en collaboration avec Advanced Micro Devices (AMD). Les plus grands rivaux de l'histoire de la technologie semblent ainsi enterrer la hache de guerre après plus de 35 ans. Les puissances de calcul et de traitement graphique de ces puces seront, dit-on, trois fois plus importantes que celles d'appareils similaires commercialisés il y a deux ans.
...

Pour la première fois, Intel a annoncé la production de puces en collaboration avec Advanced Micro Devices (AMD). Les plus grands rivaux de l'histoire de la technologie semblent ainsi enterrer la hache de guerre après plus de 35 ans. Les puissances de calcul et de traitement graphique de ces puces seront, dit-on, trois fois plus importantes que celles d'appareils similaires commercialisés il y a deux ans.Cette grande nouvelle relègue au second plan l'actualité récente plutôt négative du secteur. Les processeurs d'Intel semblent en effet vulnérables à deux énormes fuites de sécurité: Meltdown et Spectre. Or, neuf ordinateurs sur dix contiennent ce type de puces. Le CEO d'Intel, Brian Krzanich, sait que le problème peut être réglé moyennant des adaptations de (micro)logiciels classiques. De cette manière, les puces ne devraient pas être rappelées en usine.Les investisseurs ne sont pas sereins pour autant. Ils ont sanctionné l'action Intel. Son cours a faibli de 47 à 43 dollars. AMD a pu un instant tirer profit des problèmes rencontrés par Intel. Qui pense que l'action Intel traversera un " chips-gate " peut prendre des positions courtes (short) sur l'action en combinaison avec une position longue (long call) sur AMD. Short 100 actions Intel à 42,50 USDLong call AMD avril 2018 au prix d'ex. de 14 USD, à 0,55 USDLa stratégie sous-jacente repose sur une baisse du cours d'Intel en raison des problèmes évoqués. La position short est alors la plus indiquée: vendre des titres que l'on ne possède pas pour pouvoir tirer profit d'un repli de cours. Il se peut que les investisseurs se tournent à nouveau vers AMD; le longcall (achat de call) sera, le cas échéant, gagnant. Si vous pensez que la situation n'évoluera pas dans ce sens et que le directeur d'Intel a cédé ses titres pour d'autres raisons que le défaut de sécurité, vous pouvez envisager la position inverse. Short 100 actions AMD à 12 USDLong call Intel mars 2018 au prix d'ex. de 43 USD, à 1,50 USDL'investisseur table sur une hausse de cours de l'action Intel, ce qui supposerait que le call acheté produise un bénéfice. Simultanément, il table sur un repli du cours d'AMD sous 12 dollars, et donc une plus-value sur la position courte. La stratégie short s'adresse à l'investisseur plus expérimenté.