Nous avons investi dans l'entreprise d'énergie éolienne allemande PNE Wind Group il y a un an. Nous commencerons donc par évoquer les principales raisons de l'évolution décevante de l'action. Tout d'abord, il y a la poursuite de la baisse du cours du pétrole, qui pèse sur les performances des entreprises actives dans l'énergie alternative. Mais nous pensons que l'or noir arrive peu à peu à un plancher. Le deuxième élément est l'escalade du conflit avec Volker Friedrichsen, l'ancien propriétaire de WKN, concernant une possible survalorisation d'actifs lors de la vente de l'entreprise à PNE, qui a entraîné la démission du directeur (CEO) Martin Billhardt et de l'ensemble du conseil d'administration. Sur ce plan, la semaine dernière fut positive avec l'annonce d'un arrangement entre Friedrichsen et PNE sur le partage fifty-fifty des 4millions EUR restants du prix de vente de la participation de WKN dans PNE. En tant que principal actionnaire de PNE (15%), Volker Fri...