Le 18 mai, le géant français de l'industrie pharmaceutique Sanofi versera aux actionnaires d'Ablynx qui ont accepté l'offre, 45 euros par action détenue. Notre portefeuille modèle verra en conséquence sa part de liquidités s'étoffer de 4.500 euros. Certes, rien ne nous oblige à réinvestir immédiatement cette somme. Mais nous envisageons de procéder à quelques achats, car, comme nous l'évoquions la semaine dernière, il ne nous paraît pas nécessaire de suivre cette année l'adage boursier selon lequel il vaut mieux se délester de...

Le 18 mai, le géant français de l'industrie pharmaceutique Sanofi versera aux actionnaires d'Ablynx qui ont accepté l'offre, 45 euros par action détenue. Notre portefeuille modèle verra en conséquence sa part de liquidités s'étoffer de 4.500 euros. Certes, rien ne nous oblige à réinvestir immédiatement cette somme. Mais nous envisageons de procéder à quelques achats, car, comme nous l'évoquions la semaine dernière, il ne nous paraît pas nécessaire de suivre cette année l'adage boursier selon lequel il vaut mieux se délester de ses actions en mai. Nous nous attendons à ce que les marchés d'actions se portent à merveille, du moins durant les six prochains mois. Nous ne pressentons une période très agitée en Bourse qu'à la fin de l'année, et davantage encore en 2019, où les replis de cours seront plus marqués que lors des trois premiers mois de 2018. Ces dernières semaines, nous nous sommes dès lors mis en quête de candidats à une intégration en portefeuille modèle. Nous n'avons hélas pas trouvé d'équivalent à Ablynx pour rejoindre notre panel d'actions liées à la thématique " Vieillissement de la population ". Nous y avions déjà introduit Biocartis et Fresenius le mois dernier, après la vente partielle d'actions Ablynx, afin de diversifier nos positions et réduire ainsi les risques. Il est dès lors possible que nous renforcions plutôt des positions existantes. Nous songeons pour l'heure à accumuler Bone Therapeutics, toujours très en retrait. Dans le secteur agricole, l'action à acquérir est toute trouvée: celle du groupe allemand Suedzucker, que nous avons récemment analysée.Quoique très garnie depuis un certain temps, la section " Or & Métaux " du portefeuille modèle a vu récemment la position dans l'iShares Silver Trust s'accroître. De ce fait, nous ne recherchons pas de nouvelle position pour ce thème. Nous sommes en tout cas convaincus que les valeurs du secteur recèlent un potentiel d'appréciation, puisque selon nous, l'or amorce un long cycle haussier. Les valeurs de notre thème " Energie " nous ont déçu à plusieurs reprises, ces dernières années. Progressivement, nous en avons revu la composition. Nous nous attendons à ce que les actions des prestataires de services pétroliers se redressent. Comme nous en détenons déjà trois en portefeuille (Schlumberger, TechnipFMC et Transocean), c'est plutôt une valeur défensive telle Elia que nous ajouterions dans cette section.Enfin, pour compléter la section " Valeurs de base & trackers " du portefeuille, les possibilités sont nombreuses. Nous songeons à Agfa-Gevaert, mais également à Boskalis, Deceuninck ou encore Ontex, dont nous suivons de près toute l'actualité.