Lors d'une scission inversée d'actions, la valeur nominale des actions en circulation est accrue d'un facteur déterminé (p. ex. 10), et le nombre d'actions en circulation est divisé par le même facteur. La capitalisation boursière de l'entreprise reste donc égale mais le cours est multiplié par le facteur appliqué. Cette mesure est souvent prise lorsque le cours a reculé à un point tel que l'action n'est plus intéressante pour les investisseurs. Il existe par ailleurs des fonds qui ne permettent pas d'acheter des titres ...