Aucun produit financier ne peut être coté avant de s'être soumis à une série de procédures. Chaque Bourse ou régulateur peut par ailleurs imposer ses propres conditions, qui ne sont pas nécessairement à l'avantage des investisseurs.
...

Aucun produit financier ne peut être coté avant de s'être soumis à une série de procédures. Chaque Bourse ou régulateur peut par ailleurs imposer ses propres conditions, qui ne sont pas nécessairement à l'avantage des investisseurs.Le processus d'enregistrement et de cotation des produits ayant des cryptomonnaies comme sous-jacent n'est pas une mince affaire. La volatilité élevée et les risques de manipulation de marché rebutent les autorités boursières. Aux Etats-Unis, plusieurs émetteurs se sont déjà cassé les dents sur les exigences de la SEC, l'organisme de réglementation et de contrôle des marchés.Ce n'est donc pas un hasard si le premier à avoir pu faire approuver un crypto-ETF en Europe est une start-up de l'industrie des fintech. Il s'agit du suisse Amun AG, dont l'Amun Crypto Basket Index ETP (produit indiciel coté) a été avalisé fin novembre. Ce n'est pas un hasard non plus s'il a préféré SIX, la Bourse de Zurich, à 23 autres: la Suisse ne faisant pas partie de l'Union européenne, le règlement PRIIP ne s'y applique pas.Le tracker s'échange sous le ticker HODL et le code ISIN CH0445689208. HODL reflète l'évolution des prix des principales cryptomonnaies en fonction de leur capitalisation boursière. Sa composition initiale était la suivante:Bitcoin: 48,1%Ripple (XRP): 29%Ethereum: 16,4%Bitcoin Cash (BCH): 3,75%LiteCoin (LTC): 2,75%Porté par le regain d'intérêt envers les cryptomonnaies, HODL a progressé de plus de 70% depuis le début de l'année. Si vous souhaitez investir dans ce produit, voyez si votre intermédiaire financier peut négocier à Zurich.En mars, Invesco et Elwood Asset Management se sont unis pour créer l'Invesco Elwood Global Blockchain ETF. Toutes les cryptomonnaies sont basées sur la blockchain, mais cette technologie connaît plusieurs applications dans l'industrie des fintech. Ce tracker reflète l'évolution d'un panier d'actions d'entreprises actives dans la blockchain en qualité de développeurs ou de prestataires de services. Le sous-jacent est l'indice Elwood Blockchain Global Equity, composé, en date du 20 mai, de 45 actions (exploitants de crypto-bourses et de plateformes commerciales en ligne, éditeurs de logiciels, etc.). Le tracker s'échange à Londres (ticker BCHS, code ISIN IE00BGN6P67). Les frais de gestion s'élèvent à 0,65% l'an.