Nombre de paramètres interviennent dans la sélection des actions. Dans un contexte de taux bas, en particulier, voyez si l'entreprise verse (régulièrement) des dividendes, cette part payée à l'actionnaire. Le rendement du dividende est le résultat de la division du dividende annuel par le cours actuel de l'action. Celui de l'indice Bel 20 se situe juste sous 4% brut en moyenne, ce qui est nettement...

Nombre de paramètres interviennent dans la sélection des actions. Dans un contexte de taux bas, en particulier, voyez si l'entreprise verse (régulièrement) des dividendes, cette part payée à l'actionnaire. Le rendement du dividende est le résultat de la division du dividende annuel par le cours actuel de l'action. Celui de l'indice Bel 20 se situe juste sous 4% brut en moyenne, ce qui est nettement plus élevé que le rendement moyen des obligations d'Etat ou des entreprises.Le rapport cours/bénéfice (C/B) est le rapport entre le cours de l'action et le bénéfice de l'entreprise, soit le nombre de fois où le bénéfice annuel doit être payé pour acquérir les actions. Plus ce ratio est faible, plus l'action est bon marché. Mais ce qui compte surtout, c'est le rapport C/B considéré sous l'angle de la croissance escomptée du bénéfice, ainsi que dans une perspective historique. Il existe par ailleurs plusieurs types de bénéfice - l'on calcule, outre le bénéfice net, le bénéfice opérationnel (Earnings Before Interest and Taxes ou Ebit, soit le bénéfice avant intérêts et impôts), qui permet de comparer la manière dont le secteur évolue à l'échelon international.Maints analystes accordent davantage d'attention encore au cash-flow opérationnel (Ebitda), soit les flux de trésorerie entrants au cours d'une période donnée, diminués des flux sortants pendant cette même période. Les analystes utilisent par ailleurs fréquemment le rapport valeur de l'entreprise (Entreprise Value ou EV)/Ebitda. La valeur de l'entreprise est sa capitalisation boursière moins les liquidités plus les dettes ; plus ce rapport est faible, mieux cela vaut - à plus forte raison, dans une perspective historique.La valeur comptable, enfin, est un paramètre (plus) simple. Somme des fonds propres de l'entreprise, la valeur comptable peut être considérée comme la valeur minimum de celle-ci. Si le rapport cours de Bourse/valeur comptable est inférieur à 1, cela signifie que l'action vaut moins que la valeur comptable.