Les scandales de corruption se succèdent au Brésil. En août dernier, l'ancienne présidente Dilma Rousseff était destituée dans le cadre de la fameuse affaire Petrobras. Avant elle, son prédécesseur Lula da Silva avait dû faire un pas de côté après des accusations de financement irrégulier de son parti. Désigné l'an dernier, Michel Temer avait la tâche difficile de nettoyer la scène politique brésilienne. Dans un premier temps, il a semblé y parvenir. Mais moins d'un an après Rousseff, Temer est lui aussi dans le collimateur de la justice.
...