Un recul attendu de la demande industrielle, un intérêt moins vif de la part des investisseurs et le dollar cher (USD) risquent de contribuer, pour la troisième année consécutive, à la baisse du cours de l'argent. Implantée au Canada, Pan American Silver (PAAS) gère six actifs opérationnels répartis en Amérique Centrale et du Sud. Outre l'argent, PAAS produit également une quantité non négligeable d'or et de produits associés tels que le cuivre, le zinc et le plomb. Sur le plan opérationnel, PAAS enregistre de très bons résultats, avec une production plus élevée et des coûts plus faibles. Par ailleurs, contrairement à beaucoup de ses consoeurs, la société peut aussi se targuer d...

Un recul attendu de la demande industrielle, un intérêt moins vif de la part des investisseurs et le dollar cher (USD) risquent de contribuer, pour la troisième année consécutive, à la baisse du cours de l'argent. Implantée au Canada, Pan American Silver (PAAS) gère six actifs opérationnels répartis en Amérique Centrale et du Sud. Outre l'argent, PAAS produit également une quantité non négligeable d'or et de produits associés tels que le cuivre, le zinc et le plomb. Sur le plan opérationnel, PAAS enregistre de très bons résultats, avec une production plus élevée et des coûts plus faibles. Par ailleurs, contrairement à beaucoup de ses consoeurs, la société peut aussi se targuer d'avoir des finances saines. Ces efforts sont cependant gommés par la baisse du cours de l'argent et de l'or, qui affichaient respectivement 22% et 13% de moins qu'à la même période l'an dernier. Au 3etrimestre, la production d'argent a progressé de 7%, à 6,61 millions d'onces. La production d'or a même augmenté de 57%, à 53.600 onces. Après trois trimestres de l'exercice 2015, la production du groupe totalise à présent 19,3 millions d'onces d'argent et 135.500 onces d'or. Les prévisions pour l'ensemble de l'exercice seront donc atteintes sans problème. Pour 2015, PAAS anticipe une production d'argent comprise entre 25,5 et 26,5 millions d'onces. La production attendue d'or a même été relevée à 175.000 à 180.000 onces. Les perspectives sont du reste favorables, avec l'extension prévue des deux mines les plus productives du groupe, qui doit compenser, à terme, l'extinction progressive d'autres actifs. Dans le cas de La Colorada, le nouveau puits de mine devrait être opérationnel à la fin de l'an prochain et chez Dolores également, l'extension a commencé. D'ici à la fin 2017, la production de La Colorada devrait s'accroître de 2,7 millions d'onces troy et celle de Dolores de 2,2 millions d'onces. Dans le cas de Dolores, la production d'or augmentera également de 128.000 onces. Les deux mines mexicaines ont également le coût de production le plus faible - et de loin - du groupe. Avec l'extension, ces coûts baisseront encore. Au niveau du groupe, le coût de production a baissé au 3etrimestre à 13,58 USD l'once d'équivalent argent, ce qui représente 5% de moins qu'au 1er semestre et même 24% de moins que la moyenne de 2014. PAAS a profité dans ce cadre, notamment, du prix inférieur de l'énergie et d'écarts de change favorables (baisse du dollar canadien, CAD). Au 3etrimestre, on note encore un cash-flow opérationnel positif de 32,9 millions USD et - hélas - une perte nette ajustée de 9,3 millions USD. A 159,4 millions USD, le chiffre d'affaires (CA) est de 11% inférieur à celui d'un an plus tôt, mais aussi 8% sous le niveau du 2etrimestre. Le groupe a l'avantage de pouvoir financer l'expansion prévue par fonds propres. Son bilan solide n'est pas un atout négligeable. A la fin du 3etrimestre, le groupe avait une position d'endettement nette de 208,2 millions USD. Il y a donc encore largement place pour un dividende (rendement brut de 3%). ConclusionPan American Silver est indiqué pour les investisseurs qui souhaitent miser avec un effet de levier sur un redressement du prix de l'argent. A 0,7 fois la valeur comptable, l'action est bon marché. De plus, les actifs sous-jacents sont de grande qualité et la société n'a pas de soucis financiers. A conseiller, donc.Conseil: digne d'achatRisque: moyenRating: 1B