On assiste à un brusque regain d'activité sur le marché de l'or ces dernières semaines. En décembre, l'once d'or se négociait encore à 1050 USD, son plus bas niveau depuis l'été 2005. La semaine dernière, elle franchissait pour la première fois en près d'un an le cap des 1200 USD. Récemment dans cette rubrique, nous avions présenté les principaux trackers sur l'or physique et les mines d'or. Ces deux catégories affichent d'excellentes performances grâce à la hausse du cours de l'or. Mais les gains les plus importants ont été enregistrés par les produits assortis d'un levier, dont nous nous devons de parler. Voici plusieurs stratégies où l'or et les actions minières sont des valeurs sous-jacentes.
...

On assiste à un brusque regain d'activité sur le marché de l'or ces dernières semaines. En décembre, l'once d'or se négociait encore à 1050 USD, son plus bas niveau depuis l'été 2005. La semaine dernière, elle franchissait pour la première fois en près d'un an le cap des 1200 USD. Récemment dans cette rubrique, nous avions présenté les principaux trackers sur l'or physique et les mines d'or. Ces deux catégories affichent d'excellentes performances grâce à la hausse du cours de l'or. Mais les gains les plus importants ont été enregistrés par les produits assortis d'un levier, dont nous nous devons de parler. Voici plusieurs stratégies où l'or et les actions minières sont des valeurs sous-jacentes.Les produits à effet de levier ayant l'or comme valeur sous-jacente ne sont pas basés sur un contrat à terme, mais sur le prix " spot ". Et contrairement aux produits à effet de levier, le métal jaune est négocié 24 heures sur 24. Dans le cas de l'or, la barrière désactivante peut donc être atteinte en dehors des heures de négociation. En choisissant bien la barrière désactivante, vous pallierez ce risque.La plupart des grands émetteurs proposent plusieurs produits à effet de levier ayant l'or comme valeur sous-jacente et différents niveaux de barrières désactivantes. Le choix des investisseurs sera donc dicté en premier lieu par le spread (l'écart entre le cours acheteur et le cours vendeur). Dans ce domaine, c'est Goldman Sachs Markets (GS Markets) _ qui a racheté la gamme de turbos d'ABN Amro au début de cette année _ qui emporte la palme avec un spread d'à peine 2 cents d'euro. GS Markets propose actuellement 37 turbos longs assortis de levier variant entre 1,8 et 21,7. L'émetteur ING dispose d'un assortiment de 14 sprinters longs avec des leviers compris entre 2,3 et 13,5. ING applique cependant un spread de 3 cents d'euro. C'est également le cas des 32 turbos longs de BNP Paribas Markets.Gold turbo long (risque faible) Code ISIN : NL0011601265Devise : EURNiveau de financement : 745,69Cours de référence : 1202Barrière désactivante : 760,3Levier : 2,63Cours : 41,01/41,03Avec une barrière désactivante de 760 USD, il s'agit d'un turbo très défensif. Compte tenu du faible risque, l'effet de levier reste attrayant. L'émetteur GS Markets propose encore trois autres turbos assortis d'une barrière désactivante plus faible pour ceux qui veulent limiter davantage les risques.Gold turbo long (risque moyen) Code ISIN : NL0011423546Devise : EURNiveau de financement : 896,73Cours de référence : 1202Barrière désactivante : 913,8Levier : 3,93Cours : 27,46/27,48Avec un écart d'un peu plus de 30% entre le cours actuel de l'or et la barrière désactivante, le risque n'a rien d'excessif. La probabilité de voir le cours de l'or retomber sous les 1000 USD à court terme est plutôt réduite. Ce turbo affiche néanmoins un levier particulièrement intéressant.Gold turbo long (risque élevé) Code ISIN : NL0011594080Devise : EURNiveau de financement : 1011,03Cours de référence : 1202Barrière désactivante : 1030,3Levier : 6,3Cours : 17,13/17,15Ce turbo long de l'émetteur GS Markets est assorti d'une barrière désactivante légèrement inférieure au plancher de décembre dernier, mais supérieure à la barrière psychologique des 1000 USD. Il est également possible d'investir avec un levier dans des actions de mines d'or. BNP Paribas Markets propose trois turbos longs sur le NYSE Arca Gold Bugs index. C'est en soi une bonne manière d'investir de manière diversifiée et avec un levier dans des actions de mines d'or, même si le spread élevé est pénalisant : 25 cents d'euro pendant ses heures de négociations du NYSE et 30 cents en dehors. Mais rien ne vous empêche de passer un ordre entre le cours acheteur et le cours vendeur, ou de ne pas traiter avec le teneur de marché (émetteur), mais avec une contrepartie particulière.NYSE Gold Bugs turbo long (risque moyen) Code ISIN : NL0011520192Devise : EURNiveau de financement : 56,05Cours de référence : 155,8Barrière désactivante : 61,7Levier : 1,56Cours : 8,83/9,08Des quatre turbos longs ayant le NYSE Arca Gold Bugs comme valeur sous-jacente, c'est le plus défensif. L'indice dépasse la barrière désactivante de plus de 150%. Dans la mesure où les actions de mines d'or se trouvent déjà à proximité de leur plancher historique, il n'y a aucun risque que cette barrière désactivante soit atteinte. Le levier est faible, mais vous bénéficiez, sans risque, de 1,6 fois la hausse de l'indice par rapport à un investissement direct dans la valeur sous-jacente. Qui veut prendre plus de risques peut se tourner vers les autres turbos assortis de leviers plus élevés, mais tiendra compte du fait que le spread pèsera plus lourdement en cas de baisse des cours nominaux.Sur Euronext Amsterdam, l'émetteur Commerzbank propose des turbos sur plusieurs valeurs minières individuelles, et notamment les trois plus grands producteurs d'or au monde, Barrick Gold, Newmont Mining et Goldcorp. Des turbos existent également sur les entreprises de royalties Franco-Nevada et Silver Wheaton. Goldcorp turbo long (risque moyen)Code ISIN : DE000CN6JAN1Devise : EURNiveau de financement : 11,07Cours de référence : 14,92Barrière désactivante : 11,58Levier : 3,8Cours : 3,52/3,53Goldcorp est l'une des rares actions de mines d'or dont la production augmente. L'entreprise canadienne associe des faibles coûts à un bilan solide. Des problèmes opérationnels et la baisse du cours de l'or ont ramené l'action à seulement 0,5 fois la valeur comptable. Goldcorp a gagné près de 60% depuis le plancher sous 10 USD, mais l'action s'échange toujours à son niveau d'il y a quatre mois. L'écart entre la barrière désactivante et le cours de référence de ce turbo atteint presque 30%.