Ontex: en attendant mieux

Charles Bouaziz, le CEO du fabricant de produits d'hygiène, entend accroître la valeur pour l'actionnaire. C'est le 8 mai qu'il dévoilera sa stratégie et ses ambitions; dans l'intervalle, il abaisse le dividende d'un tiers.

Ça mousse pour AB InBev

Ça mousse pour AB InBev

Après trois années difficiles, AB InBev se reprend. Son cours a progressé considérablement depuis le début de 2019. La hausse va-t-elle se poursuivre ou s'interrompre? Il est judicieux de couvrir les positions à l'aide d'options.

Kraft Heinz: la mayonnaise va prendre

Kraft Heinz: la mayonnaise va prendre

Nous parions que l'action, à notre estime trop sévèrement sanctionnée, va se redresser. Pour miser sur ce scénario, il y a deux possibilités: émettre un put ou acheter un call.

Miser sur la volatilité de Melexis

Miser sur la volatilité de Melexis

D'ici au second semestre, les incertitudes qui entourent les nouvelles normes d'émission européennes et le Brexit seront digérées, de sorte que la demande de voitures pourrait augmenter.

Microsoft n'a pas droit à l'erreur

Microsoft n'a pas droit à l'erreur

Beaucoup porte à croire que si l'industrie technologique continuait de souffrir, en 2019, l'action Microsoft pourrait céder du terrain. Misons sur ce scénario à l'aide d'options.

Bayer: le spectre Roundup

Bayer: le spectre Roundup

Le titre devrait repartir à la hausse, à moins, évidemment, que les plaintes continuent d'affluer ou, pire, qu'elles débouchent sur des indemnisations.

Options sur Royal Dutch Shell

Options sur Royal Dutch Shell

Après son dévissage, le cours de l'action Shell va nécessairement reprendre de la hauteur. Peut-être pas pour longtemps. C'est pourquoi l'on privilégiera les options n'échéant pas plus tard que dans quatre mois, pour miser sur ce scénario.

Emission d'options sur bpost

Emission d'options sur bpost

L'entreprise postale est dans une impasse. Le soutien actuel de l'action n'a pour l'instant pas encore cédé. L'émission de calls peut faire gagner quelques billes à l'actionnaire de bpost, qui en a perdu pas mal, déjà.

Anticipons la baisse de Microsoft

Anticipons la baisse de Microsoft

Satya Nadella, le CEO de Microsoft, s'est récemment défait de près d'un tiers de sa participation dans le groupe. Difficile de ne pas interpréter ce comportement comme le signal d'une tendance baissière de l'action. A l'aide d'options, misons sur ce scénario.

Deux options "put" sur Schlumberger

Deux options "put" sur Schlumberger

Pour peu que la normalisation de la situation en Bourse se poursuive un temps, le titre devrait se redresser.

L'action GBL va reprendre de la hauteur

L'action GBL va reprendre de la hauteur

Le cours de GBL cède du terrain. Certaines participations déçoivent les attentes. Mais aux environs de 80 euros, la valeur actuelle de l'action, se trouve un soutien. Voici deux manières de miser, à l'aide d'options, sur une remontée du cours de l'action.

Des options pour miser sur le redressement de K+S

Des options pour miser sur le redressement de K+S

Le potentiel haussier du titre est considérable. Il ne vaut plus qu'environ 18 euros aujourd'hui, contre un peu plus du triple en 2010, mais ce cours prend en compte les mauvaises nouvelles publiées.