Après la correction du cours du minerai de fer, nous avions misé à la hausse sur le groupe minier Rio Tinto. Parce que les actions minières sont très sensibles à la conjoncture, nous avions opté pour une construction (bull put spread) combinant l'achat et l'émission d'un put, dans l'optique de limiter les pertes, si la croissance économique s'essoufflait et entraînait une dépréciation des actions - ce qui s'est produit. Le put acheté avril 2022 au prix d'exercice de 65 U...

Après la correction du cours du minerai de fer, nous avions misé à la hausse sur le groupe minier Rio Tinto. Parce que les actions minières sont très sensibles à la conjoncture, nous avions opté pour une construction (bull put spread) combinant l'achat et l'émission d'un put, dans l'optique de limiter les pertes, si la croissance économique s'essoufflait et entraînait une dépréciation des actions - ce qui s'est produit. Le put acheté avril 2022 au prix d'exercice de 65 USD a perdu un peu de sa valeur, le put émis avril 2022 au prix d'ex. de 72,50 USD en a gagné un peu. Nous attendrions une amélioration.Nous avons bien fait de miser à la hausse sur LVMH. Les marchés craignaient alors que le gouvernement chinois n'instaure un impôt sur la fortune; pour nous, même si elles avaient à payer un tel impôt, les grosses fortunes continueraient à acheter les prestigieux produits occidentaux. Nous avions acheté le call mars 2022 au prix d'ex. de 700 euros à 20,20 euros; il vaut aujourd'hui 59,76 euros et pourrait valoir davantage. En émettant le put janvier 2022 au prix d'ex. de 680 euros, nous avons perçu la prime de 50,65 euros. Le contrat ne vaudra plus rien le 21 janvier, et la prime nous sera alors définitivement acquise.Le cours de Barco a gagné près de 7% en 2021. C'est loin d'être une mauvaise performance, mais nombre d'autres actions de qualité ont fait mieux. L'entreprise ne s'attend pas à ce que les problèmes d'approvisionnement soient résolus bientôt. Mais le marché boursier anticipe souvent les événements. Nous avions, là aussi, misé à la hausse. Le call juin 2022 acheté au prix d'ex. de 19 euros a pris de la valeur, mais pourrait valoir plus encore. Nous attendrions. Le put émis mars 2022 au prix d'ex. de 20 euros a rapporté 2,04 euros et peut être clôturé pour 1,36 euro.Sur AB InBev aussi, nous avions misé à la hausse. L'action a longtemps été à la traîne par rapport à la concurrence, en 2021, mais a gagné 17% sur le dernier trimestre. Le call acheté juin 2022 au prix d'ex. de 54 euros a coûté 3,35 euros. Aujourd'hui, il vaut presque 2 euros de plus. Nous pourrions empocher nos gains ou attendre encore. Le put émis mars 2022 au prix d'ex. de 54 euros a rapporté 4,37 euros et peut être clôturé aujourd'hui pour seulement 1,71 euro. Si l'action s'apprécie encore, la prime fondra davantage. Mais il faudra acter les bénéfices bientôt.