Le grand patron de bpost, Koen Van Gerven, a annoncé racheter à présent la société de livraison écologique Bubble Post. C'est une bonne nouvelle, mais le marché n'a pas apprécié les résultats semestriels du groupe et a sanctionné l'action bpost. Nous estimons la réaction du marché excessive.
...

Le grand patron de bpost, Koen Van Gerven, a annoncé racheter à présent la société de livraison écologique Bubble Post. C'est une bonne nouvelle, mais le marché n'a pas apprécié les résultats semestriels du groupe et a sanctionné l'action bpost. Nous estimons la réaction du marché excessive.En mai, nous nous sommes résolument positionnés à la hausse avec l'achat du call septembre 23,00 euros. Cette manoeuvre était un peu contraire à notre stratégie habituelle, dans la mesure où nous préférons généralement émettre des options. Nous avions alors déboursé 0,38 euro pour ce call, et nous avons bien fait, car aujourd'hui, il coûte trois fois plus (0,90 euro). Mais si le cours de bpost ne progresse pas davantage au-delà des 23 euros, l'option perdra sa valeur. Nous pouvons à présent vendre ce call en empochant une solide plus-value. Nous conseillons de le faire. L'échéance approche rapidement. Nous maintenons la même stratégie et achetons, avec une partie du produit de la vente, un contrat plus long associé à un prix d'exercice légèrement supérieur.L'action PostNL traverse une passe difficile. Son cours se situe à son niveau le plus faible de l'année. La société postale est-elle désormais prête pour une fusion/acquisition ?Le cours de l'action PostNL est en effet 1/3 sous le prix offert par bpost à la fin de l'an dernier. Nous avions alors conseillé la stratégie à la baisse la plus simple aux investisseurs qui se méfiaient des Néerlandais dans le cadre des négociations de rachat. Avec une mise limitée de 0,27 euro, nous avons acheté une option put au prix d'exercice de 4,5 euros qui venait à échéance en décembre de l'an dernier. L'idée était judicieuse. Mais la situation a changé. PostNL verse par ailleurs à nouveau un dividende. Il existe là des possibilités pour les investisseurs en options qui misent sur le plus long terme. Avec l'option proposée ci-dessus, nous achetons le droit d'acheter 100 actions PostNL au prix de 4 euros. C'est environ 8% de plus que le cours actuel. Il est plus que probable que d'ici le 15 juin 2018, " quelque chose " se passe au sein de l'entreprise. Notre mise est par ailleurs limitée (0,20 euro x 100). Si une fusion/acquisition a lieu, nous serons en première place pour tirer profit de la hausse attendue.