L'action de l'entreprise de diagnostic belge MDxHealth (MDxH) a perdu 15% ces dernières semaines, mais le cours avait précédemment doublé. Après quelques années très difficiles, l'ancienne OncoMethylome a de nouveau le vent en poupe. C'est la conséquence, avant tout, de l'augmentation rapide des ventes de ConfirmMDx - un test établissant la présence ou non d'un cancer donné - pour le cancer de la prostate aux Etats-Unis. Le nombre de tests vendus a augmenté de 76% à 12.300 unités en 2014. Pour 2015, MDxH table sur 15.000 à 17.000 tests, et ce nombre devrait énormément progresser par la suite. Une percée importante est d'ailleurs intervenue en novembre de l'an dernier, avec la fixation du prix de remboursement par MediCare, l'assurance-maladie publique aux Etats-Unis, à 2030 USD par test (un montant supérieur a...

L'action de l'entreprise de diagnostic belge MDxHealth (MDxH) a perdu 15% ces dernières semaines, mais le cours avait précédemment doublé. Après quelques années très difficiles, l'ancienne OncoMethylome a de nouveau le vent en poupe. C'est la conséquence, avant tout, de l'augmentation rapide des ventes de ConfirmMDx - un test établissant la présence ou non d'un cancer donné - pour le cancer de la prostate aux Etats-Unis. Le nombre de tests vendus a augmenté de 76% à 12.300 unités en 2014. Pour 2015, MDxH table sur 15.000 à 17.000 tests, et ce nombre devrait énormément progresser par la suite. Une percée importante est d'ailleurs intervenue en novembre de l'an dernier, avec la fixation du prix de remboursement par MediCare, l'assurance-maladie publique aux Etats-Unis, à 2030 USD par test (un montant supérieur aux attentes). Il ne s'agit encore que d'un remboursement limité, qui pourrait devenir illimité si une étude supplémentaire (Pascual) se solde par un succès. MDxH a clôturé le recrutement de 600 premiers patients cette semaine - plus tôt que prévu. Les résultats, qui pourraient mener à une extension du remboursement, suivront normalement avant la fin du 1er semestre. L'étude Pascual sera ensuite étendue à 1100 patients, et ses résultats arriveront probablement en 2016. Entre-temps, le test est bien remboursé. MDxH prévoit pour cette année l'intégration du test dans les directives cliniques en matière de traitement des cancers édictée par le National Comprehensive Cancer Network (NCCN, une alliance réputée de 26 centres de traitement du cancer connus aux Etats-Unis). Le marché total américain est estimé à 1,7 milliard USD, et une part de marché future de 10% est considérée comme réaliste.Un deuxième élément important dans le potentiel de cours est l'approbation, à l'automne dernier, du Cologuard, un test fécal innovant pour dépister le cancer colorectal. Le test est commercialisé depuis octobre aux Etats-Unis par Exact Sciences. MDxH reçoit entre 4% et 6% de royalties sur les ventes, ainsi qu'un certain nombre de paiements d'étape limités. Le marché table sur un chiffre d'affaires (CA) de 45 millions USD pour Exact Sciences en 2015 (1,5 million USD au 4e trimestre 2014), qui devrait rapidement augmenter au cours des années à venir pour atteindre 550 millions USD en 2018. A plus long terme encore, Exact Sciences prévoit un CA de 1 milliard USD (aux seuls Etats-Unis). Nous attendons - avant la fin de l'année - des nouvelles du développement du test de dépistage du cancer de la vessie ConfirmMDx, un marché de 250 millions USD. Auquel il faut encore ajouter le développement de InformMDx - un test qui mesure l'agressivité du cancer de la prostate. En janvier, MDxH a concédé une licence limitée à Oncgnostics, une entreprise de diagnostic allemande qui développe un test de dépistage à un stade précoce du cancer du col de l'utérus. MDxH recevra en échange une avance, des paiements d'étapes et des royalties sur les ventes, mais aucun montant n'a été communiqué. Fin décembre, la trésorerie de l'entreprise affichait 18,9 millions USD de liquidités. MDxH est également citée comme une proie potentielle pour Exact Sciences (ou toute autre entreprise domestique). Bien que cette affirmation soit purement spéculative, nous voyons bien les deux principaux actionnaires - Valiance Asset Management (fonds d'investissement britannique qui détient 17,2% des actions) et Biovest Comm. (Rudi Mariën, 16,3%) - se laisser séduire par toute offre acceptable. ConclusionNous plaçons un ordre d'achat pour le portefeuille modèle car depuis la récente correction, nous estimons que le risque inhérent aux biotechs, inévitablement supérieur à la moyenne, est acceptable dans cette phase de développement de MdxHealth. Un remboursement de définitif du test de dépistage du cancer de la prostate ConfirmMDx par Medicare, une évolution favorable des ventes de Cologuard et de nouvelles avancées dans le pipeline de développement devraient déboucher sur une (nette) hausse de l'action au cours des deux à trois prochaines années. Conseil: digne d'achatRisque: élevéRating: 1C