Octobre n'est pas le préféré des investisseurs en actions. S'ils le considèrent comme dangereux, c'est parce que des corrections sévères sont survenues durant ce mois, par le passé. La stratégie d'investissement que proposait Roland Leuschel, économiste élevé au rang de gourou boursier dans les années 1980-1990 par les investisseurs belges et allemands, dans son livre "Jamais le dimanche, de préférence en octobre", reposait d'ailleurs sur ce constat. Le pire krach boursier de l'histoire a eu lieu en octobre 1929. Le plus récent remonte à il y a 32 ans: en octobre 1987, l'indice Do...