Nombreuses sont les actions à s'être déjà bien remises de la chute provoquée il y a quelques semaines par l'annonce de la pandémie. En acheteur averti, nous souhaiterions les acquérir moyennant des prix un peu plus bas que leur cours actuel. Emettre des options put le permet. Le Nasdaq a sans attendre renoué avec les gains car les entreprises technologiques, dans lesquelles il est spécialisé, sont nettement moins touchées par la crise que l'économie classique. Nous nou...

Nombreuses sont les actions à s'être déjà bien remises de la chute provoquée il y a quelques semaines par l'annonce de la pandémie. En acheteur averti, nous souhaiterions les acquérir moyennant des prix un peu plus bas que leur cours actuel. Emettre des options put le permet. Le Nasdaq a sans attendre renoué avec les gains car les entreprises technologiques, dans lesquelles il est spécialisé, sont nettement moins touchées par la crise que l'économie classique. Nous nous concentrons cette semaine sur Microsoft et Alphabet.Loin de rester cantonné aux logiciels d'application tels que Word ou Excel, Microsoft a pénétré le très lucratif marché du cloud, et propose des produits et services dédiés dont la valeur n'est plus à démontrer. Quant à Alphabet, bien qu'il ait, en mars, souffert comme la quasi-totalité des actions, il signe, depuis, un redressement exemplaire. Le titre est cher, mais la croissance de l'entreprise justifie ce prix. Alphabet générant en outre d'énormes quantités de liquidités, il dispose d'un trésor de guerre qu'il peut consacrer à des rachats, au versement d'un dividende, ou aux deux.Nous émettons sur ces actions un put intéressant dans le but, nous l'avons dit, de les acquérir à bon compte. En cas d'échec, nous percevrons de toute façon une jolie prime.Microsoft septembre au prix d'ex. de 190 USDà 16,80 USDPour chaque contrat, nous nous engageons à acheter 100 actions Microsoft au prix unitaire de 190 dollars. C'est plus que le cours actuel mais comme elle a dû s'acquitter des 16,80 dollars de prime, la contrepartie n'exercera pas son droit. Si le cours devait continuer à progresser, nous conserverions la prime. Si au contraire il refluait, il nous faudrait acquérir les titres au prix de 190 dollars diminués de la valeur de la prime, soit 173,2 dollars. C'est 7% de moins environ que le cours actuellement atteint.Alphabet aoûtau prix d'ex. de 1.430 USDà 123 USDLa prime perçue à l'émission de ce contrat s'élève à 12.300 dollars (123 dollars fois 100). C'est considérable. Il faut toutefois se tenir prêt à acquérir 100 actions par contrat émis soit, au cours actuel, la somme de 140.000 dollars. Déduction faite des 12.300 dollars de prime perçus, le prix d'achat des 100 actions s'établit à 127.700 dollars. Nous achèterions donc les actions Alphabet moyennant une réduction de 10% par rapport à leur cours actuel.