L'entreprise canadienne d'exploration Anfield Gold (anciennement Anfield Nickel) a racheté l'an dernier Magellan Minerals, dont le principal actif est le projet de Coringa, dans le nord du Brésil, laissant derrière elle son aventure malheureuse dans le nickel. Pour mémoire, la vente de sa mine de nickel de Mayaniquel (Guatemala) à Cunico Resources en avril 2014 s'est effectuée à des conditions médiocres : cinq paiements annuels de 3 millions de dollars américains jusqu'en 2018 (remplacés depuis début 2017 par des paie...