1. 7C Solarparken. L'exploitant belge de panneaux et parcs photovoltaïques va signer une année 2018 record. La croissance du groupe, au fil des ans, est impressionnante et devrait se poursuivre, au mépris de la hausse des taux d'intérêt. Une valeur défensive et de croissance idéale pour 2019.
...

1. 7C Solarparken. L'exploitant belge de panneaux et parcs photovoltaïques va signer une année 2018 record. La croissance du groupe, au fil des ans, est impressionnante et devrait se poursuivre, au mépris de la hausse des taux d'intérêt. Une valeur défensive et de croissance idéale pour 2019.2. Elia.L'action du gestionnaire de réseau est une autre valeur défensive intéressante: son profil de risque est faible et ses perspectives à long terme sont favorables. 3. Goldcorp.Déjà reprise dans notre sélection pour 2018, l'action n'a pas encore satisfait nos attentes. D'une part, le cours de l'or n'a pas pris l'orientation que nous espérions et d'autre part, l'entreprise a fait état d'un mauvais troisième trimestre. C'est la minière aurifère la moins chère du secteur (elle s'échange à 0,6 fois la valeur comptable). 4. Lotus Bakeries. Sa croissance ne devrait pas ralentir en 2019. C'est à nouveau une valeur défensive. Sa fabrique de spéculoos américaine, la première en dehors de son marché domestique, entrera en phase de production l'année prochaine.5. McEwen Mining. Le groupe minier doit sa réussite à Robert McEwen, son CEO et actionnaire de référence. McEwen offre un levier puissant sur l'évolution du cours de l'or.6. Oxurion.L'exercice prochain sera crucial pour la société biotech louvaniste autrefois dénommée ThromboGenics. Depuis 2015, elle s'attelle au développement d'un pipeline de (candidats) médicaments destinés au traitement de maladies liées au diabète. Les résultats de ses études seront dévoilés au cours des prochains mois.7. Pan American Silver.Si l'évolution du cours de l'or n'a pas été satisfaisante ces dernières années, celle de l'argent a été catastrophique. Historiquement, le cours du métal gris est à un plus-bas face à l'or. Par le biais de ce groupe, nous parions que les cours de ces métaux précieux se redresseront progressivement, au cours des années à venir.8. Resilux. Les nombreux investissements du producteur de préformés et bouteilles PET porteront leurs fruits. Le recyclage s'annonce comme un nouveau pôle de croissance. L'action est pour l'heure sous-valorisée, et donc peu vulnérable en cas de ralentissement marqué de la croissance.9. Sandstorm Gold. Le spécialiste canadien des royalties sur l'or et du streaming a approuvé récemment l'extension du programme de rachat de ses actions. La décote de son titre par rapport aux autres grands acteurs du secteur (comme Franco-Nevada) devrait ainsi s'estomper. 10. Uranium Participation. Cotée à Toronto, l'entreprise achète de l'uranium physique dans l'optique de le revendre à des prix plus élevés. Nombre d'éléments augurent une hausse du cours de l'uranium, en 2019.