1. La situation économique dépendra du succès de la poursuite de la campagne de vaccination contre le Covid-19: du rythme d'administration des vaccins et des taux de vaccination dépendra la croissance économique en 2022. Laquelle sera plus robuste si de nouveaux variants agressifs, contre lesquels les vaccins actuels seraient inefficaces, n'apparaissent pas.
...

1. La situation économique dépendra du succès de la poursuite de la campagne de vaccination contre le Covid-19: du rythme d'administration des vaccins et des taux de vaccination dépendra la croissance économique en 2022. Laquelle sera plus robuste si de nouveaux variants agressifs, contre lesquels les vaccins actuels seraient inefficaces, n'apparaissent pas. 2. La situation financière dépendra entre autres du calendrier de relèvement et de normalisation des taux d'intérêt aux Etats-Unis: à cet égard, seront déterminants le taux de croissance, lequel ne sera plus aussi élevé qu'en 2021 mais sera supérieur à la moyenne à long terme, et l'inflation.3. Les banques centrales mettront tout en oeuvre pour maintenir les taux d'intérêt à un niveau faible : les taux nominaux pourraient déjà augmenter en 2022. Les taux d'intérêt resteront inférieurs aux taux d'inflation; les épargnants continueront de subir une perte de leur pouvoir d'achat. 4. La discipline budgétaire ne sera pas la priorité des banques centrales: elles feront tout ce qui est en leur pouvoir pour relancer l'économie, et les budgets s'inscriront, cette année encore, dans le rouge. 5. Les marchés boursiers seront beaucoup plus volatils qu'en 2021. Il y a fort à parier que nous évoquerons, un jour, 2021 avec nostalgie: une année boursière caractérisée par de plantureux bénéfices et l'absence de correction sévère. L'année 2022 s'annonce porteuse aussi, mais plus volatile.6. Les pays émergents se reprendront: ils ont plongé au printemps, notamment en raison de l'attaque menée par les autorités chinoises contre leurs géants de la tech. Mais elles n'en rajouteront sans doute pas une couche cette année. Par ailleurs, les taux de vaccination devraient progresser dans ces pays et permettre un retour à la normale des économies. De surcroît, leurs actions sont actuellement faiblement valorisées.7. Le secteur technologique ne reviendra pas à l'avant-plan: nul besoin de détenir des valeurs techno pour battre les indices en 2022 - le secteur ne menait déjà plus la danse en 2021. 8. L'or et l'argent devraient briller: l'incertitude et la volatilité croissantes, l'envolée de la dette, la persistance de l'inflation et les taux d'intérêt réels négatifs inciteront les investisseurs à se tourner également vers les métaux précieux. 9. Les (autres) matières premières se porteront bien (aussi): compte tenu de la forte demande consécutive à la reprise après la crise sanitaire et des sous-investissements dans la production, les cours des matières premières, entrées dans un nouveau supercycle en 2020, devraient rester élevés. 10. Le bitcoin est susceptible d'atteindre un nouveau sommet historique: il ressort de l'analyse des cycles du bitcoin que la cryptomonnaie pourrait atteindre un pic en 2022.