Nous arrivons au terme d'une année bien mouvementée. Selon nous, le cru boursier 2021 sera bon, voire excellent - d'abord, et avant tout, parce que nous anticipons un net redressement conjoncturel. L'économie devrait se normaliser progressivement grâce à la distribution de vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier. En outre, les banques centrales veilleront à ce que les taux d'intérêt restent (ultra)bas et à ce que les politiques de relance menées par les différents gouvernements ne soient pas compromises par le...

Nous arrivons au terme d'une année bien mouvementée. Selon nous, le cru boursier 2021 sera bon, voire excellent - d'abord, et avant tout, parce que nous anticipons un net redressement conjoncturel. L'économie devrait se normaliser progressivement grâce à la distribution de vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier. En outre, les banques centrales veilleront à ce que les taux d'intérêt restent (ultra)bas et à ce que les politiques de relance menées par les différents gouvernements ne soient pas compromises par les inquiétudes concernant la dette publique, que la pandémie a alourdie. Ce contexte ne fera qu'accélérer l'arbitrage des obligations vers les actions, en 2021. Voici, dans l'ordre alphabétique, nos 10 favoris pour l'année à venir. Adidas: la société affiche l'un des plus brillants parcours de croissance en Europe sur les dernières décennies; ses résultats devraient nettement s'améliorer en 2021 avec la normalisation de l'économie. Ageas: le plus grand assureur belge profite de la croissance asiatique; il présente une faible valorisation et un rendement de dividende attrayant; il pourrait procéder à des acquisitions, l'année prochaine. ASML: ce fleuron européen des semi-conducteurs - et il y en a peu - semble promis à une belle croissance, ces prochaines années.Barco: l'une des rares perles technologiques belges qui devraient pouvoir tirer profit de la normalisation de la conjoncture, après un exercice 2020 difficile.D'Ieteren: sa filiale Belron a permis au groupe de garder la tête hors de l'eau en 2020; la décote de ce holding est excessive au regard de l'abondante trésorerie. Inventiva: la biotech française a présenté en 2020 des résultats d'études très prometteurs sur la stéato-hépatite non alcoolique (NASH) et devrait boucler une importante transaction en 2021. Ontex: boudé sur Euronext Bruxelles en 2020, le titre pourrait se redresser considérablement en 2021. PostNL: la pandémie a accéléré la transformation du distributeur postal en opérateur logistique global et a contribué à augmenter sa rentabilité, ce qui offre la perspective de beaux dividendes.Prosus: le plus grand acteur internet d'Europe peut être acheté sur Euronext Amsterdam moyennant une décote de 35 % sur sa valeur intrinsèque, une option intéressante pour profiter à moindre coût du potentiel de croissance extraordinaire de Tencent Holdings.Sequana Medical: les résultats attendus en 2021 par ce spécialiste du traitement de l'ascite hépatique, cardiaque ou liée à un cancer devraient lui assurer une reconnaissance internationale - non sans avoir une jolie répercussion sur sa valeur en Bourse.