Voici, comme le veut la tradition et classées par ordre alphabétique, nos 10 actions favorites pour le 2e semestre. Après un 1er semestre marqué par un effondrement des cours, auquel a succédé un spectaculaire redressement, le potentiel se concentrera davantage sur le 4e trimestre que sur le 3e. Plusieurs de ces titres pourraient donc être acquis un peu plus tard, moyennant un ordre à cours limité bas.
...

Voici, comme le veut la tradition et classées par ordre alphabétique, nos 10 actions favorites pour le 2e semestre. Après un 1er semestre marqué par un effondrement des cours, auquel a succédé un spectaculaire redressement, le potentiel se concentrera davantage sur le 4e trimestre que sur le 3e. Plusieurs de ces titres pourraient donc être acquis un peu plus tard, moyennant un ordre à cours limité bas.AB InBev: le brasseur affiche depuis plusieurs années des résultats largement inférieurs au secteur, ainsi qu'au Bel 20. Son cours a même plongé sous celui de ses concurrents, pour opérer, récemment, un net rebond. Peut-être sera-t-il possible de l'acheter à de meilleures conditions encore sous peu. Adidas: l'action la plus performante de l'Euro Stoxx 50 au cours des dernières décennies, pourrait bien demeurer indétrônable - selon diverses études, les vêtements de sport resteront très à la mode. Tout repli sensible constituerait une fenêtre d'entrée.Barco: l'un des rares leaders technologiques cotés à Bruxelles. Sa valorisation était devenue excessive, mais la crise l'a ramenée à un niveau nettement plus acceptable. Ici aussi, un achat sur repli peut constituer une excellente stratégie ces prochaines années.First Majestic Silver: le groupe minier, dont la valeur boursière dépasse le milliard de dollars, est le plus exposé (67%) au cours de l'argent en 2020. L'argent se négociant à des niveaux historiquement bas, First Majestic est un candidat sérieux au redressement.Euronav: contrairement à bien d'autres, Euronav vit un 1er semestre exceptionnel. Son cours est largement sous-évalué. Il peut être acheté les yeux fermés, d'autant que son rendement en dividende est très attrayant.Galapagos: attendue prochainement, l'approbation de la commercialisation du filgotinib pour sa principale indication (rhumatismes) devrait permettre à l'action de surmonter sa baisse récente. Les résultats cliniques dans l'arthrose devraient tomber également, et les chances de succès des médicaments contre la fibrose pulmonaire, être dévoilées.IAMGOLD: le producteur d'or canadien a des problèmes opérationnels. A 0,5 fois la valeur comptable, l'action est très bon marché, mais présente un potentiel de redressement réel. IAMGOLD pourrait être une cible dans la vague de consolidations qui caractérise actuellement le secteur. Oxurion: malgré plusieurs résultats cliniques prometteurs, le cours de la biotech louvaniste reste dérisoire. Un titre à redécouvrir au 2e semestre pour l'investisseur actif, conscient des risques.Sandstorm Gold: le marché sous-estime le potentiel de la société de royalties et de streaming sur l'or, surtout après les impressionnants résultats obtenus dans le cadre du projet Hod Maden, en Turquie.Uranium Participation: ce fonds coté en Bourse achète en permanence de l'uranium pour le revendre plus cher par la suite. Or le cours de l'uranium va à l'évidence s'apprécier ces prochaines années.