Cette année, Nokia a de nouveau franchi deux étapes importantes dans la transformation qui doit l'amener à sortir du marché de la téléphonie mobile, dont le groupe finlandais a longtemps été le leader incontesté. La principale de ces étapes remonte à la mi-avril, lorsque Nokia a annoncé l'acquisition du groupe français Alcatel-Lucent. L'offre attribue à Alcatel-Lucent une valeur d'entreprise de 15,6 milliards EUR, contre 23,8 milliards EUR pour Nokia. Le rapport a été fixé à 0,55 action nouvelle Nokia par action Alcatel-Lucent, et les actionnaires d'Alcatal-Lucent détiendront ainsi environ un tiers du nouveau groupe. Entre-temps, toutes les approbations nécessaires à l'acquisition ont été obtenues et la transaction sera finalisée au 1er trimestre 2016. Avec cette acquisition, Nokia renforce significativement sa position d'entreprise de technologies de réseaux avec une forte présence en Europe, en Amérique du Nord, mais aussi en Chine. Elle peut maintenant investir pleinement dans les technologies et services de nouvelle génér...