De temps à autre, la première page de notre lettre se doit d'être consacrée à notre stratégie d'investissement globale. Nous n'avons pas à nous plaindre du progrès de 7% de notre portefeuille depuis le début de l'année, dans la mesure où les Bourses ont connu en règle générale une évolution moins positive que ce que les observateurs espéraient encore en janvier. Pour l'heure, le rush sur les actions, que beaucoup anticipaient, n'a donc pas (encore ?) eu lieu. La seule tendance se résume à l'absence de tendance... Les bonnes et mauvaises semaines s'alt...