La multinationale malaisienne Kuala Lumpur Kepong (KLK) a effectivement relevé son offre en cash sur le groupe britannique de plantations MPEvans. La première offre s'élevait à 640pence par action. Le conseil d'administration de MPEvans l'a très rapidement rejetée, et a tout aussi vite rangé derrière lui plusieurs grands actionnaires détenant ensemble 54,74% des actions en circulation.
...

La multinationale malaisienne Kuala Lumpur Kepong (KLK) a effectivement relevé son offre en cash sur le groupe britannique de plantations MPEvans. La première offre s'élevait à 640pence par action. Le conseil d'administration de MPEvans l'a très rapidement rejetée, et a tout aussi vite rangé derrière lui plusieurs grands actionnaires détenant ensemble 54,74% des actions en circulation. Le 15novembre, KLK a majoré l'offre à 740pence par action, accolant ainsi à MP Evans une valeur de 415millions de livres. Sur la base d'une superficie propre d'environ 23.600hectares (ha) et d'une part propre de 8100ha dans des participations minoritaires (surtout Agro Muko, exploitée avec Sipef), et compte tenu de la position nette de trésorerie dégagée par la vente des activités australiennes dans la viande, l'offre majorée correspond à une valeur d'entreprise de 14.100dollars par ha planté. Étant donné la valeur plus élevée des propriétés en Malaisie (65ha) qui seront progressivement mises sur le marché comme projets immobiliers, l'offre se situe plutôt à proximité de 13.300dollars par hectare planté. Le conseil d'administration (CA) estime que la valeur de MP Evans est nettement plus élevée, et a à nouveau rejeté rapidement cette deuxième offre, cette fois avec l'appui immédiat de 40,89% du capital en circulation. KLK a clairement affirmé qu'il s'agissait d'une dernière offre, qui ne pourrait être majorée qu'en cas de contre-offre d'une partie tierce ou à la demande du CA de MP Evans (ce qui n'est donc pas le cas). L'offre court jusqu'au 9décembre et exige au moins 50% des actions en circulation pour aboutir. Si KLK acquiert plus de 50%, mais moins de 75% des actions, l'action MP Evans conservera une cotation distincte sur la Bourse de Londres. Elle s'échange environ 8% sous l'offre, ce qui indique que le marché ne s'attend pas à une surenchère. Nous abaissons la note à vendre/accepter l'offre (3B), parce qu'il existe des solutions moins chères. Vous pouvez continuer à investir en livres dans le secteur de l'huile de palme par le biais de Anglo Eastern Plantations. L'action a progressé de 25% depuis l'annonce de la tentative de reprise de MP Evans, mais affiche toujours une valorisation très attrayante, à une valeur d'entreprise de 4170dollars par hectare planté. Plus près de chez nous, il y a naturellement Sipef, qui se traite à une valeur d'entreprise de 9600dollars par hectare planté.