Les résultats de 2021 ont fait bondir le titre de près de 100% en un an. Le chiffre d'affaires a atteint 12,4 milliards de dollars (USD; +42%). Le cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) s'est envolé de 129%, à 3,6 milliards USD, un record; le bénéfice net s'est établi à 1,63 milliard (+142%), soit 4,27 USD par action.
...

Les résultats de 2021 ont fait bondir le titre de près de 100% en un an. Le chiffre d'affaires a atteint 12,4 milliards de dollars (USD; +42%). Le cash-flow opérationnel récurrent (Rebitda) s'est envolé de 129%, à 3,6 milliards USD, un record; le bénéfice net s'est établi à 1,63 milliard (+142%), soit 4,27 USD par action. Le recul des volumes d'engrais potassiques (-13%) et phosphatés (-10%) a été largement compensé par la hausse des prix de vente (+47%, à 285 USD la tonne, pour la potasse, et +81,9%, à 564 USD, pour les phosphates). Le Rebitda du pôle engrais phosphatés est passé à 1,7 milliard USD (+536 milliards), celui de la division potasse, à 1,3 milliard (722 millions en 2020). La contraction des volumes est moindre chez Mosaic Fertilizantes (Amérique latine, -4,8%), où les prix de vente ont de surcroît atteint 504 USD la tonne (+52,7%). Le Rebitda est dès lors passé de 473 millions à 821 millions USD. La hausse des cours s'explique par les problèmes logistiques, la météo (ouragans), les coûts (gaz) et les restrictions contre notamment les engrais phosphatés chinois, alors que la demande s'emballe. Les perspectives pour 2022 restent favorables. La demande devrait atteindre un plus haut historique, les réserves mondiales sont pauvres et l'offre n'augmentera que lentement. Les sanctions économiques prononcées contre la Biélorussie favorisent les producteurs nord-américains. Les trois-quarts des cash-flows disponibles devraient donc retourner aux actionnaires en 2022. Le dividende trimestriel passera à 0,15 USD brut à partir du 2e trimestre (+33%) et un programme de rachats d'actions accéléré, de 400 millions USD, a démarré. Le programme actuel, d'un montant de 1 milliard, est toujours en cours (solde: 170 millions); un nouveau programme de 1 milliard lui succédera immédiatement (total: plus de 9% de la capitalisation boursière, qui s'élève à 16,7 milliards USD). Mosaic récolte les fruits de plusieurs années d'investissements. Les programmes de rachats d'actions soutiennent le titre et à 5,4 fois le bénéfice record escompté pour 2022, la valorisation n'est pas excessive. Une escalade du conflit en Ukraine pourrait provoquer une nouvelle hausse des cours des engrais. Nous abaissons néanmoins la note à conserver/attendre (rating 2B).