Mobistar
...

Mobistar Au 3etrimestre, le chiffre d'affaires de l'opérateur de télécommunications a reculé de 10%, à 276,6 millions EUR, alors que son cash-flow opérationnel (EBITDA) s'est replié de 15%, à 77,3 millions EUR. Son bénéfice net s'est réduit de moitié, à 12,3 millions EUR. Pourtant, les résultats ont dépassé légèrement les attentes des analystes. Autre élément positif : Mobistar a relevé quelque peu la prévision de son EBITDA pour l'ensemble 2014, à une fourchette comprise entre 260 et 280 millions EUR. Techniquement, l'action est en meilleure voie. Elle entreprend à présent de percer le triple sommet à 15,30 EUR. La spéculation autour d'une reprise de Mobistar par Telenet n'y est évidemment pas étrangère.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BAdidas Il est possible que le fabricant allemand d'articles de sport revende Reebok, 8 ans après son achat. Une offre de 2,2 milliards USD aurait en tout cas été lancée par Jynwel Capital, de Hong Kong, et plusieurs fonds de placement. Les analystes estiment le prix convenable mais rien ne dit encore qu'Adidas vendra effectivement cette division. En réaction à l'offre, le cours de l'action allemande a rebondi de 5%. Après une série d'avertissements sur bénéfice, le cours d'Adidas avait baissé cette année de quelque 40%. Techniquement, la tendance évolue à la baisse depuis le sommet de janvier 2014 juste en dessous de 93 EUR. Une percée du sommet à 62 EUR serait positive.Conseil: digne d'achatRisque: faibleRating: 1ANestlé Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2014, le chiffre d'affaires du groupe alimentaire suisse a reculé de 3,1%, à 66,2 milliards CHF, un chiffre inférieur aux prévisions des analystes. Nestlé pointe du doigt les faibles dépenses des consommateurs et des taux de change défavorables, qui expliqueraient que la croissance autonome soit ressortie à 4,5%. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe continue de tabler sur une croissance autonome autour de 5%, et s'en tient aux précédentes projections pour l'année. Les chiffres de Nestlé sont en ligne avec ceux d'Unilever et de Danone. Récemment, un double sommet s'est formé à 71,50 CHF. Reste à savoir si la récente correction préfigure un renversement de tendance vers le bas.Conseil: digne d'achatRisque: faibleRating: 1APhilips Le conglomérat néerlandais a vu son chiffre d'affaires du 3etrimestre baisser de 1%, à 5,5 milliards EUR. Le groupe a accusé une perte nette de 103 millions EUR, contre un bénéfice net de 281 millions EUR sur la même période en 2013. Cette perte est inattendue. Philips s'en tient aux précédentes prévisions financières énoncées pour 2016 et la société continue d'oeuvrer à la scission, annoncée le mois dernier, de la division Lumière, ainsi qu'au regroupement des départements Santé et Consommateurs. Récemment, la tendance est devenue baissière et le repli sous le soutien à 22,30 EUR a confirmé cette tendance.Conseil: conserverRisque: faibleRating: 2A