Dès l'entrée en Bourse de Mithra Pharmaceuticals en 2015, il était clair que 2018 serait l'année de vérité pour l'oestrogène naturel Estetrol (E4) du spécialiste liégeois de la santé féminine. Un premier signal fort avait été donné au printemps avec les résultats très positifs d'une étude hémostase de phase II portant sur le contraceptif oral Estelle, le premier candidat produit à base d'Estetrol. Estelle s'est montrée au moins aussi performante que Melleva, la pilule (de deuxième génération) la plus sûre actuellement, sur tous les paramètres de sécurité liés au risque de caillots sanguins, et affiche des résultats nettement supérieurs à ceux du leader sur le marché, Yaz - une pilule de quatrième génération qui procure avec ses variantes génériques un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros. En août ont suivi d'impressionnants ...