Le cours de l'action AB InBev a perdu des plumes depuis la publication des résultats semestriels: de 65 euros à la mi-juin, il est passé sous la barre des 50 euros avant l'annonce des chiffres du troisième trimestre. Lesquels s'avèrent bien meilleurs qu'escompté: volumes, chiffre d'affaires et cash-flow opérationnel (Ebitda) signent une croissance supérieure aux prévisions. Sur fond de cours de change défavorables, de coûts des matières...

Le cours de l'action AB InBev a perdu des plumes depuis la publication des résultats semestriels: de 65 euros à la mi-juin, il est passé sous la barre des 50 euros avant l'annonce des chiffres du troisième trimestre. Lesquels s'avèrent bien meilleurs qu'escompté: volumes, chiffre d'affaires et cash-flow opérationnel (Ebitda) signent une croissance supérieure aux prévisions. Sur fond de cours de change défavorables, de coûts des matières premières élevés et de chaîne d'approvisionnement défaillante, le rapport a surpris plus d'un analyste. Voilà pour hier. Pour demain, la croissance prévisionnelle de l'Ebitda ajusté a été portée de 8-12% à 10-12%. AB InBev occupe une position de leader sur le marché mondial de la bière. Sa rentabilité est exemplaire et ses perspectives de croissance à long terme dans les régions émergentes sont particulièrement enthousiasmantes. Tout cela n'a pourtant pas empêché son titre d'être très à la traîne par rapport à la concurrence. Heineken et, surtout, Carlsberg affichent depuis cinq ans un bien meilleur parcours boursier. Il est néanmoins tout à fait possible que les investisseurs aident l'action à se rattraper. Très confiants, nous misons à la hausse.AB InBev juin 2022au prix d'ex. de 54 EURà 3,35 EURCe call n'est pas vraiment bon marché, mais il nous permet d'acheter du temps jusqu'au 17 juin 2022: d'ici là, l'action se sera sans doute considérablement appréciée. Une résistance technique s'observe juste au-dessus de 52 euros; si elle cède, le cours pourra facilement grimper plus haut encore. Avec un peu de bonne volonté, un objectif de cours fixé à 65 euros est réaliste. Certains se souviendront peut-être qu'il est arrivé au titre d'atteindre 110 euros, et même 123 euros (début décembre 2015). Le potentiel est donc réel.AB InBev mars 2022au prix d'ex. de 54 EURà 4,37 EURCe contrat-ci n'exige aucun investissement de départ. La prime restera acquise aussi longtemps que le cours tournera autour de 54 euros ou plus, soit 4% à peine au-dessus du cours actuel. Si l'effort s'avère néanmoins déraisonnable et que nous sommes sollicités, nous achèterons les actions à (54 - 4,37) 49,63 euros, ce qui est nettement inférieur au niveau actuel.