L'action du 6e producteur de cuivre au monde qu'est First Quantum Minerals (FQM) a gagné 45% sur 12 mois, alors que le cours du cuivre progressait de 28%, à 4,4 dollars la livre, et que celui de Freeport-McMoRan, le plus grand producteur de métal rouge, s'appréciait de 35%. FQM doit sa production record de 816.000 tonnes de cuivre en 2021 (+5% sur un an) à la très belle performance de Cobre Panama (331.000 tonnes, ou +61% sur un an) - certainement pas aux mines ...

L'action du 6e producteur de cuivre au monde qu'est First Quantum Minerals (FQM) a gagné 45% sur 12 mois, alors que le cours du cuivre progressait de 28%, à 4,4 dollars la livre, et que celui de Freeport-McMoRan, le plus grand producteur de métal rouge, s'appréciait de 35%. FQM doit sa production record de 816.000 tonnes de cuivre en 2021 (+5% sur un an) à la très belle performance de Cobre Panama (331.000 tonnes, ou +61% sur un an) - certainement pas aux mines Kansanshi (-8,6%, à 201.000 tonnes) et Sentinel (-7%, à 233.000 tonnes), en Zambie. Le groupe canadien a par ailleurs produit 312.000 onces troy d'or (+17,7%, grâce surtout à Cobre Panama et Kansanshi).FQM a vendu, pour 240 millions de dollars, 30% des 100% qu'il détenait dans la mine australienne Ravensthorpe Nickel, en 2021. Sa dette nette avait dès lors fondu de 1,37 milliard de dollars, à 6,3 milliards, au 30 septembre 2021, depuis le pic du 4e trimestre de 2019. Le taux d'endettement (dette nette/cash-flow opérationnel récurrent) a chuté de 4,8 à 1,9 sur la période. L'objectif (baisse de deux milliards de dollars) sera atteint ces prochains mois; la dette nette sera ensuite allégée d'un milliard de dollars en vue de maintenir le taux sous 2 sur l'ensemble du cycle. Désormais, 15% des cash-flows disponibles après investissement seront distribués comme dividende, avec 0,10 dollar au moins par an. FQM a toujours pour priorité la croissance. Il investit dans l'extension de mines existantes, pour produire, d'ici à 2024, 850.000-910.000 tonnes de cuivre (un million ensuite), 295.000-320.000 onces troy d'or et 40.000-50.000 tonnes de nickel (17.000 tonnes en 2021). Le coût moyen de production de la tonne de cuivre fluctuera alors entre 1,85 et 2,05 dollars. Le groupe possède aussi deux grands projets en développement: Taca Taca (production attendue de 275.000 tonnes par an au cours des 10 premières années), en Argentine, et Haquira, dans le sud du Pérou. La position des gouvernements zambien et panaméen vis-à-vis de l'industrie minière pèse toujours sur le cours de FQM, par le biais duquel l'on peut toutefois toujours profiter de la demande croissante (en passe d'excéder l'offre) de cuivre, lequel est en effet appelé à jouer un rôle phare dans la transition énergétique mondiale. Nous maintenons donc le conseil "acheter" (rating 1C).