Les évolutions des cours de change sont déterminantes pour la compétitivité des entreprises d'une zone monétaire. C'est la raison pour laquelle on attendait avec impatience la réaction du dollar américain aux résultats des élections présidentielles. Celle-ci a été plutôt inattendue, en ce sens qu'après le mouvement de panique initial, la situation s'est normalisée en quelques heures. La nuit des élections, l'indice dollar, qui mesure la valeur de la monnaie américaine par rapport à celle des principaux partenaires commerciaux des États-Unis, s'est ainsi effondré à mesure que la victoire de Donald Tru...

Les évolutions des cours de change sont déterminantes pour la compétitivité des entreprises d'une zone monétaire. C'est la raison pour laquelle on attendait avec impatience la réaction du dollar américain aux résultats des élections présidentielles. Celle-ci a été plutôt inattendue, en ce sens qu'après le mouvement de panique initial, la situation s'est normalisée en quelques heures. La nuit des élections, l'indice dollar, qui mesure la valeur de la monnaie américaine par rapport à celle des principaux partenaires commerciaux des États-Unis, s'est ainsi effondré à mesure que la victoire de Donald Trump se précisait. Mais ce phénomène n'a pas fait long feu, car après le discours de victoire de Trump, l'indice a retrouvé son niveau de la veille.Nous retrouvons plus ou moins ce scénario dans l'évolution du dollar (USD) vis-à-vis de devises individuelles comme l'euro (EUR) et le yen japonais (JPY). L'EUR/USD a progressé de 1,1 à 1,13 pour retomber à son niveau de départ après quelques heures, puis même plonger en dessous. L'USD/JPY a baissé de 105 à 101, pour reconquérir le terrain perdu à 104. Le résultat des élections présidentielles fut donc un non-événement pour le dollar, en dépit du bain de sang qui avait été annoncé en cas de victoire de Trump. À quoi faut-il s'attendre désormais? Autant d'arguments plaident davantage en faveur d'une hausse que d'une baisse de la monnaie américaine. En principe, le relèvement des taux attendu en décembre accroîtra l'attrait du billet vert. Une légère hausse des taux ne mettrait pas en péril la reprise du marché du travail. De plus, elle procurerait de nouvelles "munitions" à la Réserve fédérale, qui pourrait à nouveau baisser les taux en cas de récession. Si le relèvement des taux s'accompagne d'un regain de confiance des entrepreneurs américains, la voie vers une hausse du dollar semble ouverte. D'autre part, une éventuelle attitude protectionniste du nouveau gouvernement américain pourrait peser sur le cours du dollar. Et les incitants fiscaux et autres investissements dans l'infrastructure prévus pourraient encore accroître un endettement déjà assez élevé, ce qui ne serait pas non plus une bonne nouvelle pour la monnaie américaine.Selon le scénario qu'ils privilégient, les investisseurs peuvent donc adopter des positions acheteuses ou vendeuses en USD. Sur Euronext, on trouve un large assortiment de produits à effet de levier ayant l'EUR/USD comme sous-jacent. L'avantage est que les spreads (écarts entre le cours acheteur et le cours vendeur) sont très bas.EUR/USD Turbo longCode ISIN : NL0011231279Cours de référence : 1,0935Barrière désactivante : 0,824Levier : 3,89Cours : 25,81Ce turbo long est émis par Goldman Sachs Markets. Le rapport EUR/USD actuel se trouve 33% au-dessus de la barrière désactivante.EUR/USD Turbo shortCode ISIN : NL0006280570Cours de référence : 1,0935Barrière désactivante : 1,345Levier : 3,95Cours : 25,33La barrière désactivante de ce turbo short émis par BNP Paribas Markets se trouve 23% au-dessus du cours de référence.