Le secteur bancaire progresse considérablement. KBC et ING, nos favoris, se sont appréciés de 33% et 103% respectivement en un an, une envolée qui pourrait selon nous se poursuivre. Malgré la hausse, aucune des deux actions n'est surévaluée: KBC a un ratio cours/bénéfice de 14 et ING, de 10. Ces titres devraient générer un appréciable dividende dès que les paiements en seront à nouveau autorisés. KBC offre un rendement en dividen...

Le secteur bancaire progresse considérablement. KBC et ING, nos favoris, se sont appréciés de 33% et 103% respectivement en un an, une envolée qui pourrait selon nous se poursuivre. Malgré la hausse, aucune des deux actions n'est surévaluée: KBC a un ratio cours/bénéfice de 14 et ING, de 10. Ces titres devraient générer un appréciable dividende dès que les paiements en seront à nouveau autorisés. KBC offre un rendement en dividende de 5,5% et ING, de plus de 7%.Si l'une et l'autre se négocient à un niveau proche du cours le plus élevé atteint ces 12 derniers mois, elles ont déjà été plus chères. Au début de l'année 2018, KBC coûtait 76 euros, pour près de 17 euros pour ING (70% de plus qu'aujourd'hui), ce qui signifie que le potentiel de hausse demeure considérable. Nous l'anticipons, en achetant un call sur KBC et en émettant un put sur ING. Le marché des options ayant été, il y a des années, beaucoup plus dynamique à Amsterdam qu'à Bruxelles, le trading d'options est traditionnellement plus actif sur ING que sur KBC. C'est la raison pour laquelle il est impératif de travailler avec des ordres à cours limité serrés lors des achats sur KBC.KBC décembreau prix d'ex. de 65 EURà 4,24 EURLe prix élevé du contrat est dû à la relative inefficience de ce marché d'options. Nous avons ceci dit jusqu'au 17 décembre pour voir la hausse escomptée se produire. Une résistance tenace s'annonce autour de 64 euros mais si elle cède, la voie jusque 73, voire 76 euros, sera ouverte et notre call vaudra alors 8 euros au moins. En cas de baisse, une zone de soutien stable est constatée autour de 55 euros mais si l'action ne remonte pas ensuite, l'investissement sera perdu: l'option n'a aucune valeur intrinsèque tant que le cours ne dépasse pas 65 euros. Le cours le plus élevé atteint cette année est 65,66 euros, un seuil que nous espérons le voir franchir.ING décembreau prix d'ex. de 12,50 EUR à 3,12 EURL'émission de ce put nous rapporte 3,12 euros. La prime nous serait entièrement acquise si le cours dépassait 12,5 euros; cela ne s'est plus produit depuis deux ans mais les circonstances étant favorables, de nouveaux sommets pourraient être atteints.