Le temps file. Cela fait trois ans exactement que l'Initié de la Bourse est intégré dans Trends-Tendances. La période est suffisamment longue pour nous permettre de tirer un premier bilan.
...

Le temps file. Cela fait trois ans exactement que l'Initié de la Bourse est intégré dans Trends-Tendances. La période est suffisamment longue pour nous permettre de tirer un premier bilan. Durant ces trois ans, le portefeuille modèle s'est incontestablement mieux comporté que l'indice MSCI World, dominé par les actions américaines en général et par les géants technologiques comme Alphabet, Apple, Amazon et autres Facebook en particulier; il a également fait nettement mieux que l'Euro Stoxx 50, l'indice de référence européen, d'où ces sociétés à forte croissance sont absentes ou quasi absentes, et que le Bel 20, lequel a fluctué, pendant cette même période, sans véritablement progresser. Pour faire mieux, voire nettement mieux, que le marché, il convient d'appliquer une approche spécifique. Il y a belle lurette que nous ne nous contentons plus d'effectuer du stock picking (sélection d'actions individuelles, intégrées ou non dans un grand indice boursier), mais que nous nous concentrons également sur plusieurs thèmes, souvent choisis à contre-courant. L'investisseur qui souhaite répliquer les résultats boursiers peut certes acquérir des trackers sur indices et des fonds indiciels mais l'an passé, par exemple, cette approche lui aura fait perdre en moyenne 10% sur les marchés européens. A l'inverse, l'Initié de la Bourse cherche à identifier les thèmes et actions intéressants du moment, une stratégie qui lui a plutôt bien réussi ces 36 derniers mois.Trois éléments, surtout, font la différence. Premièrement, votre magazine est le seul, dans l'univers des investissements belge, à oser miser durablement sur le potentiel que recèle le secteur biotechnologique du pays. Dans le cadre de cette thématique répartie sur cinq valeurs au moins et dont l'horizon s'étend jusqu'en 2020-2025, le portefeuille modèle a détenu chaque année le titre présentant le rendement le plus élevé ou parmi les plus élevés (Ablynx, argenx, Galapagos ou Mithra), ce qui lui a permis de très largement compenser les accès de faiblesse des autres. Deuxièmement, l'Initié de la Bourse a, cette année plus que toute autre, profité de la remontée des cours de l'or et de l'argent, elle-même due aux incertitudes politiques, financières et économiques grandissantes: lorsque les Bourses ont été orientées à la baisse, son ancrage dans les métaux précieux a permis au portefeuille modèle de conserver le cap. Troisièmement, le portefeuille ose se défaire de ses positions lorsqu'il estime que les indices ont atteint des niveaux trop élevés, une stratégie qui lui a permis d'accumuler semaine après semaine une confortable trésorerie. Il va, ces prochaines années, tenter de poursuivre dans cette voie et de continuer à faire mieux que les indices au travers de choix clairs et ciblés, de manière à vous permettre de réaliser des plus-values et partant, de rentabiliser très rapidement votre abonnement à Trends-Tendances.