Bien que son action cède du terrain cette année, Microsoft affiche une capitalisation boursière de 2.000 milliards de dollars. L'entreprise surprend toujours positivement les analystes. Sauf cette fois, a-t-on pu croire à la veille de la publication des résultats, quand son bradage a provoqué une forte correction du titre. Mais le contretemps est déjà oublié. Dans un contexte mondial difficile, le groupe a achevé le trimestre sur d'exce...

Bien que son action cède du terrain cette année, Microsoft affiche une capitalisation boursière de 2.000 milliards de dollars. L'entreprise surprend toujours positivement les analystes. Sauf cette fois, a-t-on pu croire à la veille de la publication des résultats, quand son bradage a provoqué une forte correction du titre. Mais le contretemps est déjà oublié. Dans un contexte mondial difficile, le groupe a achevé le trimestre sur d'excellents résultats, faisant mentir la quasi intégralité des prévisionnistes.Microsoft ne se contente plus depuis belle lurette de fournir la suite la plus utilisée par les PC. Azure, son service cloud, représente déjà près de 40% de son chiffre d'affaires; il affiche une croissance de 50% en glissement annuel, et ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. Ce n'est pas un hasard si l'action résiste assez bien à la conjoncture, allant même jusqu'à s'apprécier de 12% ces 12 derniers mois. Sa valeur a été multipliée par trois en cinq ans, par huit en 10 ans. Nous misons à nouveau pleinement à la hausse, la méthode la plus radicale consistant à acheter une option call.Microsoft octobre au prix d'ex. de 300 USDà 18,51 USDNous acquérons le droit d'acheter des actions à 300 dollars l'unité, soit 5% de plus environ que leur cours actuel. Grimper à 300 dollars ne devrait lui poser aucun problème mais pour que nous fassions un bénéfice, il faudrait que le titre atteigne (300 + 18,51) 318,51 dollars au moins. La résistance tourne autour de 339 dollars. Si elle est atteinte, l'option vaudra (339 - 300) 39 dollars, soit le double de la prime payée.Microsoft septembre au prix d'ex. de 300 USDà 30,45 USDLes contrats émis ne nécessitent aucun investissement initial. Notre put doit nous permettre d'acheter les titres à bas prix; si notre stratégie échoue, nous percevrons la prime de (100 x 30,45) 3.045 dollars.Le cours doit augmenter de 5% au moins pour que sa valeur intrinsèque disparaisse du contrat, auquel cas il ne resterait que la valeur temps, qui s'effacerait au fil des jours. Si, contre toute attente, le titre devait reculer, nous l'achèterions au prix de (300 - 30,45) 269,55 dollars. Ce qui serait correct, pour une action de cette qualité.