Le cours de Microsoft est proche d'un niveau record. Le groupe a battu une nouvelle fois son éternel rival, Apple, lui reprenant le titre de plus grande capitalisation boursière mondiale. Microsoft s'est nettement distingué du secteur. Il publie d'excellents résultats depuis de très nombreux mois.
...

Le cours de Microsoft est proche d'un niveau record. Le groupe a battu une nouvelle fois son éternel rival, Apple, lui reprenant le titre de plus grande capitalisation boursière mondiale. Microsoft s'est nettement distingué du secteur. Il publie d'excellents résultats depuis de très nombreux mois. Mais la valorisation du groupe est tendue (C/B escompté de 25). C'est pourquoi le spécialiste des logiciels n'aura pas droit à l'erreur, l'année prochaine. Or son CEO, Satya Nadella, s'est déjà débarrassé d'environ un tiers de sa participation dans le groupe; cela n'incite pas à l'optimisme. L'on est en droit de supposer que si l'industrie technologique continuait de souffrir, en 2019, l'action Microsoft pourrait céder du terrain, et même beaucoup.Nous conseillons aux investisseurs particuliers d'émettre des options call. Ceux qui ne détiennent pas d'actions du groupe peuvent parier que le titre baissera en achetant des options put échéant au milieu de l'an prochain. Microsoft juillet 2019au prix d'ex. de 115 USD,à 8 USDPar ce contrat, nous nous engageons à vendre nos actions Microsoft (100 par call émis) au prix unitaire de 115 euros avant l'échéance de juillet. Dans la mesure où chaque contrat donne droit à une prime de 8 dollars (x 100), nous percevons 123 dollars (115 + 8) par contrat. C'est tout de même 9 % de plus que ce que nous recevrions si nous nous défaisions de nos titres aujourd'hui sur le Nasdaq. Si le cours de l'action Microsoft faisait du surplace ou reculait, les actions et la prime nous appartiendraient définitivement. Si en revanche le cours prenait de la hauteur, nous vendrions nos titres et pourrions émettre des options put. Microsoft juillet 2019 au prix d'ex. de 105 USD,à 5,45 USDPar le biais de ce contrat, nous tablons résolument sur une baisse du cours de l'action Microsoft. Autour de 105 dollars se trouve un soutien; s'il venait à céder, le cours pourrait baisser rapidement. Le cas échéant, notre put gagnerait beaucoup de valeur. Dans le cas contraire (si le cours remontait), nous ne pourrions pas perdre davantage que notre mise. Bien entendu, nous ne serions pas contraints d'attendre le mois de juillet 2019 pour intervenir, si le cours de l'action évoluait dans la direction opposée à celle que nous escomptons.