Il faut savoir que chaque nouvelle voiture contient en moyenne 10 puces produites par Melexis. Au troisième trimestre de 2018, le groupe prévoit de réaliser un chiffre d'affaires (CA) de 148 millions d'euros. Cette année, le CA devrait progresser de 14 % environ par rapport à 2017. Quant à la marge brute, elle atteint pour l'heure 45%.
...

Il faut savoir que chaque nouvelle voiture contient en moyenne 10 puces produites par Melexis. Au troisième trimestre de 2018, le groupe prévoit de réaliser un chiffre d'affaires (CA) de 148 millions d'euros. Cette année, le CA devrait progresser de 14 % environ par rapport à 2017. Quant à la marge brute, elle atteint pour l'heure 45%. Le secteur automobile est en pleine mutation. De plus en plus de tâches sont automatisées. Quant au passage des véhicules à l'électrique, il jouera à l'avantage de Melexis. En dépit de l'actualité positive que le groupe a publiée, l'action ne connaît pas une belle année. Depuis janvier, son cours a cédé 12%. Par rapport à il y a cinq ans, en revanche, l'action affiche une plus-value de 260%. Et si elle a certes été trop chère, la valorisation de l'action est beaucoup plus réaliste aujourd'hui. Sa volatilité relativement importante en fait une valeur idéale pour les investisseurs en options.Achat call Melexis novembre 2018,au prix d'exercice de 72 EUR,à 2,55 EURSi le cours de l'action Melexis progresse de 2,5%, cette option call étant in the money, la valeur de cette dernière peut augmenter vite. Aux environs de 75 et 78 euros se trouvent les premières résistances. Si le cours de l'action atteint un tel niveau, cette option vaudra au moins six euros. Notre prix d'achat aura alors plus que doublé. Mais si les résistances cèdent, la situation peut être encore plus favorable: la voie serait ouverte vers les 80 euros, et ensuite 92 euros. Emission put Melexis novembre 2018,au prix d'exercice de 70 EUR,à 4,55 EURA l'aide de ce put, l'on pourrait percevoir des primes élevées si le cours de l'action - qui, rappelons-le, a cédé pas mal de terrain - grimpait à nouveau. Ce contrat est at the money. Autrement dit, le prix d'exercice est proche du cours de l'action. En émettant ce put, nous n'avons dès lors vendu que de la valeur temps. Celle-ci fondra comme neige au soleil dès que le cours de l'action reprendra de la hauteur. Il est possible que notre prise de position à la hausse se révèle prématurée. Si le cours continuait de baisser, nous devrions peut-être acheter les titres. Nous paierions alors 65,45 euros par action (70 - 4,55). Mais si cela se produisait avant le 23 octobre, nous percevrions un acompte sur dividende de 1,30 euro brut par action!