Pour une entreprise de diagnostic, devenir rentable relève de l'exploit; même l'américain Exact Sciences, qui a quadruplé son chiffre d'affaires (CA) depuis 2018, n'a pas réussi. Pourtant, de 2015 à début 2021, le titre a brillé en Bourse, grâce à la croissance robuste des revenus associée à un calendrier de financement favorable.
...

Pour une entreprise de diagnostic, devenir rentable relève de l'exploit; même l'américain Exact Sciences, qui a quadruplé son chiffre d'affaires (CA) depuis 2018, n'a pas réussi. Pourtant, de 2015 à début 2021, le titre a brillé en Bourse, grâce à la croissance robuste des revenus associée à un calendrier de financement favorable. Et c'est précisément ce qui fait défaut à MdxHealth et ralentit notamment la commercialisation du test ConfirmMDx pour le cancer de la prostate aux Etats-Unis. La nomination de l'américain Mike McGarrity au poste de CEO, en 2019, a marqué un tournant. Malgré la division par cinq du cours de l'action entre 2017 et début 2019, puis la pandémie, qui a amputé de moitié le marché des tests de dépistage du cancer de la prostate, le dirigeant est parvenu à lever des fonds supplémentaires, avec deux temps forts: l'entrée au capital, en 2020, de MVM Partners (22,8%) et la cotation aux Etats-Unis, fin 2021, qui a apporté 45 millions de dollars. Début août, MDxHealth a surpris en acquérant le test Oncotype DX GPS d'Exact Sciences, contre le paiement immédiat de 25 millions de dollars en espèces et 5 millions par émission d'actions, et avec des paiements d'étape pouvant atteindre 70 millions de dollars selon les ventes réalisées entre 2023 et 2025. MDxHealth a emprunté 35 millions de dollars à Innovatus Capital Partners (remboursables en 2027), avec une option pour 35 millions de dollars supplémentaires (20 millions en 2024 et 15 millions en 2025). Le CA annuel attendu est passé de 27-29 millions à 40-42 millions de dollars; pour 2023, les analystes visent 67 millions de dollars.Au troisième trimestre, le CA hors Oncotype DX a augmenté de 42%, à 7,8 millions de dollars (+21% au premier semestre); avec le nouveau test, il passe à 11,2 millions de dollars (+103%). Le bénéfice brut a augmenté de 143%, à 6,2 millions de dollars (la marge passe de 46,7% à 55,9%). La perte nette devrait diminuer de moitié l'an prochain, à 15 millions de dollars. MdxHealth progresse vers le seuil de rentabilité, même si cet objectif reste incertain. S'il est atteint, la société pourrait être rachetée. Au vu de la stabilité de l'action depuis 2020, malgré l'historique et la pandémie, une nette revalorisation est réaliste d'ici 2 à 24 mois. Nous conseillons l'achat (rating 1C).