On attendait la présidentielle française depuis des semaines, sinon des mois, y compris sur les marchés financiers. Cette fois heureusement, les sondages d'opinion étaient proches de la vérité. La populiste de droite Marine Le Pen sera bien au second tour, mais elle a obtenu un score inférieur à celui du centriste libéral Emmanuel Macron. Macron part grand favori du second tour, le dimanche 7 mai. La perspective de son accès à la présidence enthousiasme les marchés.
...