Lotus Bakeries
...

Lotus Bakeries Le producteur belge de biscuits traditionnels a pris une participation de 67% dans le groupe britannique Natural Balance Foods, qui produit des snacks sans gluten sous les marques Nakd et Trek. La société britannique est ainsi valorisée à 83 millions EUR ou 1,8 fois le chiffre d'affaires (CA). Au cours des trois dernières années, Natural Balance Foods a doublé son CA et la société compte désormais tous les supermarchés britanniques dans sa clientèle. La transaction impliquera une hausse du CA de Lotus de 8%. Techniquement, le cours de Lotus consolide après la hausse de longue durée. Autour de 1250 EUR se trouve un soutien horizontal important. Une percée du sommet de 1386 EUR serait synonyme de nouveau signal d'achat.Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2AAegon Les chiffres décevants du 2e trimestre ont valu à la compagnie d'assurance néerlandaise une raclée de plus de 10%. Le bénéfice brut s'est accru de 7%, à 549 millions EUR, mais ce chiffre est inférieur aux prévisions des analystes, qui s'inquiètent de la baisse de la solvabilité de l'assureur et des tensions sur les marchés financiers, lesquels ont pesé sur le résultat. Sur le graphique, on constate une série de sommets et planchers inférieurs, qui trahissent un renversement de tendance à la baisse. Un repli sous le soutien à 6 EUR pourrait amorcer une baisse ultérieure.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BDelta Lloyd Les chiffres semestriels de la compagnie d'assurance néerlandaise appartenant au BEL20 sont très décevants. Le groupe a accusé une perte nette de 533 millions EUR alors que les analystes tablaient sur un bénéfice net de 200 millions EUR. Les résultats opérationnels étaient en revanche corrects. Le principal élément perturbateur est une baisse de valeur des possessions de 1,235 milliard EUR. Bon nombre d'analystes escomptent une nouvelle augmentation de capital et craignent un abaissement du dividende. L'annonce du résultat a coûté au cours 30% de sa valeur. La tendance s'est dès lors réorientée à la baisse.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BNestlé Malgré un bénéfice en baisse et un chiffre d'affaires (CA) relativement stable au 1er semestre, les chiffres du géant alimentaire ont été du goût des analystes. Le CA s'est replié de 0,3%, à 42,84 milliards CHF alors que le bénéfice net a reflué de 2,4%, à 4,52 milliards CHF. La demande en provenance des marchés émergents fut faible alors que la vigueur du franc suisse a érodé le CA de 6%. Pour l'exercice complet, Nestlé espère toujours une croissance autonome de son CA de quelque 5%. Sur le graphique, l'action conserve sa ligne haussière. Autour de 70 CHF se trouve une zone de soutien raisonnable alors que le sommet de 76 CHF est à portée.Conseil: conserver/attendreRisque: faibleRating: 2A