Il y a quelques semaines, la plateforme d'analyse néerlandaise SEMrush publiait un communiqué de presse consacré aux conclusions d'un sondage sur les préférences des particuliers européens: privilégient-ils les investissements en actions locales ou en titres étrangers? Etonnamment, dans quelque 70% des pays européens, les suffrages vont au marché américain, seules les grandes nations comme l'Allemagne, la France, l'Espagne et l'Italie bénéficiant encore d'un réflexe national. En Belgique comme presque partout ailleurs, donc, la pr...