Colruyt a subi mi-juin la correction la plus sévère de son histoire: son titre a chuté de 67 à 50 euros, puis à 45 euros. La nervosité des investisseurs s'explique en partie par l'annonce de l'arrivée d'un nouveau concurrent, sur un marché belge déjà saturé.
...