A maintes reprises, nous avons recommandé aux investisseurs d'être attentifs à l'évolution des taux cette année et l'an prochain. Car l'appréciation des cours de la plupart des actifs financiers, ces dernières années, est peu ou prou la conséquence de la politique monétaire extrêmement souple qu'ont menée les banques centrales, lesquelles ont maintenu (artificiellement) les taux à des niveaux bas dans cette optique.
...