En tant que classe d'actifs, les matières premières se sont relativement bien comportées cette année, notamment grâce aux hausses des cours de l'énergie et de la plupart des métaux. Les céréales se sont nettement moins bien comportées. Les prix du blé et du maïs sont retombés cet automne à des planchers de plusieurs années. En septembre, le blé a même atteint son plus-bas en dix ans, conséquence d'une succession de bonnes récoltes et de stocks abondants. La Russie, le Canada et les États-Unis sont les...