Toute l'équipe de L'Initié vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2021: plus que jamais, une excellente santé, mais aussi la réussite des projets qui vous tiennent à coeur, et notamment la gestion de votre portefeuille. Pour vous aider dans cette tâche, nous vous livrons nos 10 convictions pour 2021.
...

Toute l'équipe de L'Initié vous présente ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2021: plus que jamais, une excellente santé, mais aussi la réussite des projets qui vous tiennent à coeur, et notamment la gestion de votre portefeuille. Pour vous aider dans cette tâche, nous vous livrons nos 10 convictions pour 2021.1. Le déroulement de l'année dépendra du succès de la campagne de vaccination contre le Covid-19: les vaccins sont indispensables à la normalisation de l'économie. Le rythme d'administration de ces derniers et le taux de vaccination de la population détermineront les performances des marchés financiers. 2. 2021 se caractérisera dans tous les cas par une vive reprise économique après le dévissage de 2020, l'économie mondiale connaîtra un redressement robuste grâce à la normalisation progressive et complète de l'activité économique.3. Les banques centrales mettront tout en oeuvre pour maintenir des taux d'intérêt faibles: les taux d'intérêt augmentent généralement dans un scénario de reprise économique, mais les banques centrales les maintiendront aussi bas que possible dans ce contexte particulier. 4. La discipline budgétaire ne sera toujours pas à l'ordre du jour: sous l'oeil bienveillant des banques centrales, tout sera mis en oeuvre pour assurer la reprise économique. Les budgets s'inscriront toujours nettement dans le rouge.5. Le dollar américain va encore s'affaiblir: la Réserve fédérale va encore injecter massivement des liquidités dans l'économie, ce qui pèsera encore davantage sur la monnaie. 6. Les marchés boursiers se porteront bien, voire très bien: les bénéfices des entreprises devraient s'envoler, une perspective qui portera les cours boursiers. L'arbitrage du revenu fixe vers les actions devrait se poursuivre. 7. Les géants de la technologie ne mèneront plus la danse comme en 2020: sans pour autant enregistrer de mauvais résultats, le secteur ne sera plus à l'avant-plan.8. L'or et l'argent ont, pour l'instant encore, un rôle de première ligne à jouer: le maintien des mesures de soutien alimentera l'envolée des métaux précieux en 2021. L'intérêt pour l'or et l'argent diminuera cependant une fois acquise la normalisation de l'économie. 9. Le pétrole et les autres matières premières brilleront: le recul amorcé par l'or noir et les matières premières au printemps de 2020 a pris fin au 2e semestre; l'inversion de tendance va se confirmer, avec une demande accrue et une offre moindre. 10. L'immobilier offrira un tableau mitigé: les prix des habitations familiales resteront sous pression au moins au premier semestre du fait des incertitudes liées à la crise sanitaire, qui limiteront les transactions. En revanche, les résidences secondaires à la côte et à l'étranger profiteront toujours d'une forte demande qui tirera les prix vers le haut, car l'immobilier reste un investissement populaire.