La fin de l'année (boursière) approche à grands pas. Il est temps de jeter un oeil sur l'année écoulée. En début d'année, un consensus assez large avait été atteint par rapport à deux perspectives des marchés financiers. Tout d'abord, le fait que les actions surperformeraient les obligations. Ensuite, la conviction qu'il faudrait préférer les actions européennes aux américaines. Lorsqu'un consensus est trop large, précisément, il est possible que la réalité évolue différemment des attentes.
...