.Peut-on parler de regain ? Après avoir semé la panique il y a deux mois, Ben Bernanke, le gouverneur de la Banque centrale américaine, a adapté ses intentions. Il durcira sa politique monétaire dès qu'il aura la certitude que la reprise est durable. Il a, pour ce faire, diminué le niveau des seuils qu'il tiendra à l'oeil, de sorte qu'il ne sera pas obligé d'agir rapidement. Une façon comme une autre de rassurer les marchés financiers que le robinet des liquidités restera grand ouvert pour un bon moment encore.
...