Aujourd'hui, les investisseurs belges qui détiennent des actions néerlandaises paient une taxe à la source de 15% aux Pays-Bas, puis un précompte de mobilier de 30% en Belgique sur le montant résiduel. Cette double imposition devrait prendre fin à partir de 2019.
...