Les matières premières sont un secteur "boom-bust": s'y succèdent des périodes de graves pénuries et de fortes hausses des cours et des épisodes d'excédents et de recul des prix. Il y a plus d'une dizaine d'années, lorsque la Chine a fait son entrée parmi les grandes puissances économiques, la capacité de production du secteur des matières premières ne suffisait pas pour satisfaire la demande. Il en a résulté de fortes augmentations de cours, surtout durant les premières années du marché haussier. Mais hormis une brève interruption en 2008 (crise financière), l'appréciation des matières premières s'est ensuite poursuivie jusqu'au sommet de 2011. Et la baisse qui a suivi ne s'est accélérée qu'à partir du deuxième semestre 2014, sous l'effet de plusieurs facteurs.
...